Sport

PHOTOS: Arsene Wenger arrive au Liberia pour recevoir un prix spécial

Le légendaire entraîneur de football, Arsene Wenger, est arrivé au Liberia pour recevoir la plus haute distinction du pays décernée par le président George Weah, son ancien poulain qu’il a signé à Monaco en 1988.

L’ancien patron d’Arsenal est arrivé mercredi au Liberia et a été reçu par le ministre libérien de la Jeunesse et des Sports.

Publicité

PHOTOS: Arsene Wenger arrive au Liberia pour recevoir un prix spécial

Le président Weah introduira le français dans l’Ordre de distinction de son pays et recevra le titre de Chevalier Grand Commandeur de l’Ordre Humain de la Rédemption Africaine. Un autre technicien français, Claude Le Roy devrait également être distingué.

Cette cérémonie de décoration fait déjà les choux gras de l’opposition libérienne qui y voit une personnalisation des insignes de l’Etat par le président Weah. Dans le camp du président, on loue plutôt une reconnaissance à ces deux hommes pour leur apport au développement du football en Afrique.

A travers ce prix on mesure la teneur de leur relation personnelle, car Wenger a largement contribué au développement du sport en Afrique et a donné de nombreuses opportunités aux Africains, selon le ministre de l’Information, Eugene Nagbe.

La cérémonie de remise des prix aura lieu ce vendredi dans la capitale, Monrovia.

PHOTOS: Arsene Wenger arrive au Liberia pour recevoir un prix spécial

Weah, le seul Africain à avoir été nommé meilleur joueur du monde en 1995, a pris sa retraite en 2003 et s’est engagé en politique. Il a remporté l’élection de l’année dernière face Ellen Johnson Sirleaf.

PHOTOS: Arsene Wenger arrive au Liberia pour recevoir un prix spécial

 

Crédit photos: EPA

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

  1. Johnson n’était plus candidate mais plutôt face à un candidat de l’ex présidente donc vous pouvez rectifier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page