Divers

Plus de 100 manifestants nus devant le siège de Facebook à New York

Une centaine de personnes ont posé nues devant le siège de Facebook, à New York, dimanche, dans le cadre d’une protestation contre les politiques de censure de Facebook et d’Instagram sur la nudité artistique.

Les manifestants, couchés nus devant le bureau de Facebook, tenaient en main de grandes photos de tétons couvrant leurs organes génitaux.

Publicité

La manifestation, appelée #wethenipple, a été organisée et photographiée par l’artiste américain de renommée internationale Spencer Tunick et la Coalition nationale contre la censure (NCAC).

Des membres du groupe de défense des droits des femmes « Grab Them By The Ballot » ont participé à la manifestation. Le groupe a déclaré dans un communiqué qu’il « conteste la censure de la nudité féminine artistique par Facebook et Instagram ».

La mission de « Grab Them By The Ballot » est de « favoriser l’autonomisation des femmes autour de la positivité corporelle et d’encourager la participation des femmes aux élections en 2020 », a déclaré le groupe dans un communiqué.

Sa fondatrice, Dawn Robertson, a déclaré que le groupe a été censuré par Facebook après avoir publié des images artistiques de femmes nues.

Elle a déclaré que Facebook avait désactivé de façon permanente le compte publicitaire du groupe après la publication d’une peinture de nu avec un poème de célébration pour la fête des Mères. Son compte personnel a également été bloqué six fois après qu’elle a publié des images artistiques de femmes nues.

Selon la politique de censure d’Instagram, les images nues sont interdites sur le réseau social : « Nous savons qu’il y a des moments où les gens peuvent vouloir partager des images nues qui sont de nature artistique ou créative, mais pour diverses raisons, nous n’autorisons pas la nudité sur Instagram.

« Il s’agit notamment de photos, de vidéos et de certains contenus créés numériquement qui montrent des rapports sexuels, des organes génitaux et des gros plans de fesses entièrement nues. On y trouve aussi des photos de mamelons féminins, mais des photos de cicatrices post-mastectomie et de femmes qui allaitent sont autorisées », indique la politique.

Pub


Facebook affirme qu’il restreint « la publication de nudité ou d’activité sexuelle parce que certaines personnes peuvent être sensibles à ce type de contenu ».

Crédit photo : cnn

 

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer