DiversEurope

Des policiers proposent à un piéton de le ramener chez lui, mais….

Un homme a attiré l’attention des policiers pendant qu’il marchait dans une rue déserte pour rentrer chez lui.

Des agents de police étaient en train de patrouiller dans une zone, dans la nuit de mercredi à jeudi, à Moesdorf, quand ils ont aperçu un piéton peu habillé. L’homme leur a raconté qu’il avait raté son bus et qu’il habitait à Mersch (Luxembourg), soit à 10 kilomètres de l’arrêt de bus. Inquiets des conditions météorologiques hostiles, ils lui proposent de le ramener chez lui.

Des policiers proposent à un piéton de le ramener chez lui, mais….

Publicité

Le passant entre dans le véhicule mais les agents constatent que celui-ci dégageait une forte odeur de Marijuana. Le suspect a donc logiquement été emmené au poste de police où les policiers ont pu confisquer un sac d’1 kg et un autre de 800 grammes de cannabis. L’homme a assuré que ces sachets ne lui appartenaient pas et que la personne responsable l’aurait en fait jeté de la voiture, c’est alors qu’il se serait retrouvé face aux policiers.

Des policiers proposent à un piéton de le ramener chez lui, mais….

Publicité 2

Il a été obligé de faire une description du propriétaire des deux sachets. La police s’est lancée à la recherche de cette « connaissance » et de son véhicule. Tous deux ont été retrouvé assez rapidement et il s’est avéré que cette connaissance faisait partie de la famille du piéton et qu’il s’agissait d’une femme.

Ils ont tous été arrêtés en possession de plusieurs grammes de drogues et des armes blanches. Les agents ont entendu plusieurs versions des faits qui ont été relayées au juge d’instruction. Celui-ci a ordonné une fouille du domicile des deux suspects et, avec l’aide de la brigade cynophile, 19 sachets supplémentaires ont pu être retrouvés. Sur place, 300 grammes de cannabis ont été saisis, ainsi qu’une arme « prohibée » et un film contenant de la poudre blanche. Le procureur a été informé de la découverte dans l’appartement et a ordonné l’arrestation de ses deux occupants. Ils ont d’ores et déjà été présentés au juge d’instruction.

Adjoba Koto

Hello, je suis Adjoba Koto, j'adore l'Afrique, la culture africaine, lire, écrire, danser, cuisiner. Je suis une grande passionnée du monde digital. Merci à tous pour vos messages. +225 89686134 akoto@Afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page