Côte d’Ivoire: le porte-parole des ex-combattants arrêté par la police

1

La police a procédé à l’arrestation du porte-parole des ex-combattants démobilisés, vendredi 26 mai, à Bouaké. Ceux-ci réclament les mêmes primes que celles perçues par les mutins qui ont secoué la Côte d’Ivoire il y a deux semaines.

L’un des responsables du groupe des démobilisés, Aboudou Diakité a annoncé « Nous étions au Centre hospitalier et universitaire pour avoir des nouvelles des blessés et les policiers sont venus prendre Diomandé Mégnê. On ne sait pas s’il sera relâché ou pas ». « Les policiers sont arrivés à bord de deux pick-up. Ils étaient au moins douze » explique un autre ex-combattant démobilisé, Souleymane Diakité.

Publicité

Les démobilisés font partie des anciens rebelles, mais qui n’ont pas été intégrés dans l’armée, contrairement aux soldats mutins qui s’étaient soulevés il y a une dizaine de jours. A leur tour, ces démobilisés, environ 6000, réclament chacun 18 millions de francs CFA comme prime. Les mutins au nombre de 8400 ont obtenu chacun 12 millions de francs CFA après des mutineries menées en janvier et mai.

Ces anciens rebelles démobilisés ont manifesté la semaine dernière. Ces manifestations ont fait 8 morts. Amnesty International a demandé aux autorités ivoiriennes d’ouvrir rapidement une enquête indépendante sur toutes les violences qui ont eu lieu pendant le mois de mai. En effet, Les mutineries des 8400 soldats ont aussi paralysé les activités dans certaines villes pendant plusieurs jours. Elles ont fait 4 morts et 9 blessés. Un accord entre le gouvernement et les mutins a finalement été trouvé.

Une fin que les démobilisés n’ont pas du tout apprécié, réclamant à leur tour les mêmes primes.

Côte d'Ivoire: le porte-parole des ex-combattants arrêté par la police

Bonjour, je suis Jaurès Nguessan. J’aime les voyages et les découvertes. Vous pouvez retrouver mes articles dans les rubriques d’actualités politiques, sportives, culturelles également dans les faits de sociétés.

+225 89686134

abraham.nguessan@afrikmag.com

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---