Côte d'IvoireShowbiz

Showbiz: Voici pourquoi Débordo a fait emprisonner son promoteur

Depuis son concert du 31 mars, l’artiste Debordo Leekunfa et son promoteur Sangaré sont au cœur d’une polémique. Le chanteur ivoirien n’a pas hésité à porter plainte contre son promoteur qui se retrouve depuis quelques jours derrière les barreaux.
Dans l’une de ses vidéos, l’artiste révèle qu’il a fait enfermer Lamine Sangaré  promoteur du spectacle et raconte ce qui s’est réellement passé.
Tu as prévu payé trois jours avant, tu ne l’as pas fait… Je suis monté sur scène sans 5f à cause de mes fanatiques… Les musiciens ont refusé de jouer pour problème d’argent. J’ai payé une partie de leur cachet. En 2013, c’était pareil, j’ai été payé après 2 semaines. Plus jamais ça… Sangaré a voulu me donné 475 000 Fcfa après le concert .Ce que j’ai refusé. Lâche Debordo, qui explique qu’il n’est pas question de laisser tomber cette affaire.
“ J’ai 2 Orchestres, j’ai 72 personnes, je ne dors plus chez moi. Ils ont porté plainte contre moi. Le podium n’a pas été payé, le palais de la culture n’a pas été payé. Sangaré a voulu fuir et se rendre aux Etats-Unis le mardi suivant ” Fait savoir l’artiste.Si Debordo avoue qu’il avait démenti l’information, il s’explique : “J’ai voulu protéger son image. Lui-même a appelé certaines personnes pour dire que je l’ai mis en prison ”.

Publicité

Debordo raconte dans sa vidéo que la mère de Sangaré est restée insensible “ nous avons les meilleurs avocats. Nous contrôlons la justice ” a – t-elle avancé selon le chanteur Coupé Décalé.

Tags

Hippolyte YEO

Hello, Je suis Pharel Hippolyte YEO, passionné d'High-Tech et de culture. Sur AfrikMag, je vous donne des news fraiches concernant les innovations technologiques en Afrique, le Showbiz africain et la vie de la diaspora africaine. hyeo@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer