AfriquePolitiqueSociété

Poussée démographique et chômage des jeunes : La BAD détient la solution

La forte progression de la population africaine et le taux de chômage inquiètent la Banque Africaine de Développement. A cet effet, les gouverneurs de la BAD pour l’Afrique de l’Est et l’Afrique du Nord estiment qu’il y a une « nécessité de prendre des mesures urgentes ». Ainsi, pendant deux jours, il a été reconnu que la jeunesse africaine constitue un pilier pour la croissance.

Selon le président de la BAD, Akinwumi Adesina, « la bonne nouvelle est que la solution est à notre portée et nécessitera des investissements ».

Pour se faire, il estime à 170 milliards de dollars le montant requis pour combler le déficit d’investissement dans les infrastructures en Afrique.

Publicité

Dans cette perspective, il appelle à assurer la croissance inclusive et à la création des emplois.

Organiser un forum pour mobiliser des investissements

Dans le but d’atteindre les objectifs d’un meilleur dividende démographique, un forum dénommé « African investment Forum » verra le jour. Il sera organisé sous l’égide de la BAD et permettra de rassembler les fonds nécessaires pour atteindre les objectifs.

Du 7 au 9 novembre 2018,  cette rencontre va permettre à la BAD « et ses partenaires de présenter des projets bancables, d’attirer des financements de fournir des plateformes pour investir en Afrique »

Dans un communiqué, l’organisation rappelle l’urgence de la question en soulignant que 13 % de la population mondiale est en Afrique. Selon la même source, ce chiffre devrait doubler d’ici à 2050.

« Il nous reste 12 ans pour réaliser les Objectifs de développement durable, et si l’Afrique n’atteint pas les Objectifs de développement durable, le monde ne les atteindra pas non plus. Nous approfondissons nos réformes, nous avons porté nos décaissements à leur plus haut niveau l’année dernière, et nous mobilisons davantage de ressources pour l’Afrique», insiste Akinwumi Adesina.

Publicité 2


Ainsi, du fait d’une augmentation de capital, la BAD va être en mesure « d’exécuter son solide pipeline d’opérations, y compris des projets d’infrastructures et d’intégration régionale.

Tags

Fatou Oulèye SAMBOU

Bonjour Je suis journaliste-productrice sénégalaise. J'aime parler d'actualité, de culture, et de sport. Je suis une passionnée de la vie et de ses merveilles: les voyages, le monde digital, le tourisme, le cinéma et la musique. Je vois toujours le bon côté des choses. Je vous donne rendez-vous sur Afrikmag pour des infos de qualité. fifi.sambou@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer