SportUncategorized

Premier League : voici comment les supporters de Man City ont gâché la célébration du titre

Fait insolite après le 8e sacre ce dimanche de Manchester City, le gardien d’Aston Villa Robin Olsen a été agressé par les fans de Manchester City, durant les festivités du sacre de City, aussitôt une enquête a été ouverte.

Plus de peur que de mal pour Robin Olsen. Le gardien suédois d’Aston Villa a été victime de la furia mélangée à l’allégresse de certains supporters de Manchester City à l’issue de la rencontre de la 38e journée de Premier League, qui opposait son club au futur champion d’Angleterre.

En effet, Certains supporters ont bousculé et violenté le portier suédois. Les faits se sont déroulés au coup de sifflet final marquant le sacre de Manchester City, après sa victoire(3-2). C’est à ce moment-là que certains supporters hystériques sont rentrés sur la pelouse et ont agressé le gardien des Villans.

 Manchester City a publié un communiqué pour s’excuser : « Manchester City tient à présenter ses plus sincères excuses au gardien de but d’Aston Villa, Robin Olsen, qui a été agressé après le coup de sifflet final, lors du match de ce jour quand des supporters ont envahi le terrain. Le club a immédiatement lancé une enquête et, une fois qu’il sera identifié, l’individu sera banni définitivement du stade. »

lire aussi: Football / Qatar 2022: la liste des arbitres africains retenus est connue avec deux noms à polémique


Cet incident est le troisième en quelques jours en Angleterre. Jeudi dernier rapporte les médias français, l’entraîneur français de Crystal Palace, Patrick Vieira a tenté de faire trébucher un supporter d’Everton qui l’avait insulté et lui avait fait un doigt d’honneur.

Deux jours avant, un supporter de Nottingham Forest a donné un coup de tête sur le terrain au joueur de Sheffield United Billy Sharp. L’individu avait rapidement été identifié et a été condamné à 24 semaines de prison.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page