À la UneMali
A la Une

« Cela fait partie de la vie… » : Le président malien s’exprime après avoir échappé à une tentative d’assassinat

Le président de la transition malien a minimisé la tentative d’assassinat contre sa personne. Des hommes ont tenté de le poignarder alors qu’il assistait aux prières marquant la fête musulmane de l’Aïd el-Adha à la Grande Mosquée.

Lire aussi: Mali-Urgent/ Le président de la transition, Colonel Assimi Goita, échappe à un attentat

Publicité

« Tout va bien. Il n’y a pas de problème », a déclaré Assimi Goïta aux journalistes, quelques heures après l’attaque.

« Cela fait partie de la vie d’un dirigeant. Il y a toujours des gens qui sont mécontents, il y a des gens qui à tout moment peuvent tenter des choses pour déstabiliser, tenter des actions isolées. C’est une action isolée, elle a été gérée. Je veux rassurer les gens et dire que je vais très bien, il n’y a pas de problème, il n’y a pas eu de blessé et la situation a été maîtrisée », a-t-il ajouté.

Les assaillants du président Goïta ont été arrêtés selon les autorités.

Quelques heures après son arrestation, l’agresseur très fatigué n’avait toujours pas parlé. « Il s’est visiblement drogué avant de passer à l’acte », confie une source proche de l’enquête.

Pourrait-il s’agir d’un acte isolé ? C’est une piste, mais pas la seule. Quant à la piste jihadiste, les enquêteurs sont prudents et demandent des preuves. Une autre piste possible serait une rivalité avec des forces obscures pour le contrôle du pouvoir. 

« Cela fait partie de la vie… » : Le président malien s’exprime après avoir échappé à une tentative d’assassinat

Crédit photo : headlineswave

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page