Europe

Turquie: Le président Erdogan crée la polémique pour avoir incité une fillette à mourir en martyr (vidéo)

Le 24 février dernier, devant les militants de son parti (AKP) réunis en congrès dans la ville de Kahramanmaras, au sud de la Turquie, le président Recep Tayyip Erdogan a invité une petite fille sur scène. Habillée de l’uniforme militaire des forces spéciales truques, la fillette a rejoint le dirigeant en pleurant, visiblement intimidée. Erdogan lui a assuré qu’elle serait honorée si elle tombait pour son pays.

«Si elle tombe en martyr, elle sera recouverte d’un drapeau, si Dieu le veut», a alors lancé le président Erdogan à la foule, avant d’embrasser la fillette et d’être vivement applaudi par les militants de son parti islamo-conservateur.

Publicité

Ses mots ont choqué beaucoup d’utilisateurs de médias sociaux, dont certains ont même traité de “fasciste” et de “tyran”, le président Erdogan.

L’incident survient alors que le sentiment nationaliste monte dans le pays au milieu de la lutte de la Turquie contre les combattants kurdes dans le nord de la Syrie.

Dans une interview télévisée, l’ancien ministre du gouvernement Yasar Okutan a accusé M. Erdogan d’avoir exploité des enfants lors d’événements politiques en vue d’une auto-publicité avant les élections présidentielles et locales de 2019.

Il a demandé si le président encouragerait sa propre petite-fille à mourir en martyr.

 

Crédit photo: DailyMail.co.UK

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page