USA

Présidentielle Américaine: Twitter fait des révélations sur la Russie

Dans l’enquête sur l’ingérence de la Russie dans l’élection américaine, les témoignages ne cessent de tomber. Après Facebook, c’est au tour de Twitter. Le réseau social a admis que près de 2000 tweets ont été financés par la Russie.

Ces derniers mois, les réseaux sociaux, canaux indispensables dans les campagnes électorales, sont au centre des critiques. Ils sont accusés d’avoir malgré eux, servis de plateforme de propagande venue de la Russie pendant la dernière élection présidentielle américaine qui s’est soldée par la victoire du candidat républicain, Donald Trump.

Publicité

Le Congrès américain et un procureur spécial enquête depuis le début de cette année, sur une possible ingérence russe dans la présidentielle américaine. Après Facebook, Twitter a indiqué ce jeudi 28 septembre que 1.800 tweets promotionnels ont été financés par le média russe Russia Today

« Russia Today a dépensé 274.000 dollars en contenus sponsorisés aux Etats-Unis en 2016 », a écrit Twitter ce jeudi sur son blog officiel avant d’ajouter « Ses trois comptes Twitter ont fait la promotion de 1.823 tweets qui visaient de façon certaine ou probable le marché américain. Ces campagnes ciblaient des utilisateurs abonnés à des comptes de médias traditionnels et mettaient essentiellement en avant des tweets concernant l’actualité ».

Plus tôt, Facebook avait lui aussi révélé avoir décelé des comptes activés depuis la Russie et ayant servi à publier des messages à caractères politique par l’achat d’espaces publicitaires sur le réseau.

Twitter a annoncé avoir partagé ses informations avec les commissions d’enquête du Sénat et de la Chambre des représentants. Mais, Moscou a nié à plusieurs reprises avoir tenté d’influencer le processus électoral américain.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page