Côte d'IvoirePolitique

Présidentielle en Côte d’Ivoire / Répression des manifestants : Donald Trump prend position

Les ivoiriens sont à quelques semaines des élections présidentielles et l’atmosphère est déjà tendue entre les acteurs politiques ivoiriens. Les manifestations et violences qui ont suivi l’annonce de la candidature d’Alassane Ouattara semblent avoir inquiété le président Américain.

Après les manifestations contre le troisième mandat d’Alassane Ouattara qui ont causé la mort d’environ une dizaine d’ivoiriens et occasionné des violences inouïes dans le pays, Amnesty Internationnal a établi un rapport assez inquiétant.

Publicité

Inquiet face à la situation qui prévaut dans le pays, Donald Trump a dépêché un émissaire pour faire entendre son message auprès des autorités ivoiriennes, afin que les élections à venir soient paisibles et transparentes.

Dans un communiqué, l’ambassade des Etats Unis en Côte d’Ivoire a invité les autorités ivoiriennes à veiller à « la liberté d’expression, de rassemblement et d’association » Ainsi qu’ à « l’application impartiales de toutes les lois » y afférentes à tous les citoyens Ivoiriens pour un « processus électoral crédible ».

L’ambassadeur des Etats-Unis en Côte d’Ivoire a condamné les violences observées dans le pays. Selon lui, la violence et la répression n’ont pas de place dans la démocratie. Les Etats Unis par l’entremise de son ambassade exigent par ailleurs que les autorités ivoiriennes ouvrent des enquêtes sur les morts enregistrés lors des manifestations éclatées.

Le pays exige par la suite que les résultats des enquêtes soient rendus publics, afin que les auteurs de ces actes abjects soient connus de tous.

Présidentielle en Côte d'Ivoire / Répression des manifestants : Donald Trump prend position

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page