DiversSociété

Un prophète condamné à 7 ans de prison pour avoir arnaqué son fidèle  

Le pasteur de l’église Power of the Holy Ghost Evangelical Ministry à Lagos, Nigeria, le prophète Cletus Ilongwo, a été condamné à sept ans de prison pour avoir arnaqué un de ses fidèles à hauteur de 59,7 millions de nairas.

Rappelons qu’en 2018, la Commission des crimes économiques et financiers, EFCC, a arrêté et mis en accusation Ilongwo, pour avoir arnaqué un autre membre de son église après que la personne eut signalé un cas de fraude à son encontre à hauteur de 85 millions de nairas. Selon le fidèle, l’action d’Ilongwo lui a coûté son emploi dans l’une des banques de première génération du pays.

Un tribunal spécial des infractions d’Ikeja à Lagos, le jeudi 22 septembre, a déclaré Ilongwo coupable de sept chefs d’accusation à la limite de la fraude et du vol. En rendant son jugement, le juge Sherifat Solebo a ordonné la confiscation des biens du condamné au profit du plaignant.

Sa Toyota Prado doit également être confisquée et remise au gouvernement fédéral à titre de dédommagement pour régler le plaignant », a déclaré Solebo.

L’EFCC a soutenu que le Prophète, le 29 janvier 2016, avait arnaqué un ancien membre de sa congrégation, un certain M. Obinna Ezenwaka. L’avocat de l’agence anti-corruption, Nwandu Ukoha, a déclaré au tribunal qu’Ilongwo avait collecté la somme par tranches via sa banque.

Lire aussi: Un prophète arrêté pour avoir v*olé une femme enceinte de 8 mois (afrikmag.com)

Ukoha a déclaré que le condamné avait reçu le montant d’Ezenwaka à différentes reprises en 2016 sous prétexte de l’aider à acheter une propriété. L’avocat de la défense, Me Albert Imolodia, dans son allocutus, a informé le tribunal que le condamné était un primo-délinquant.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!