AfriqueCoronavirusQuestions AfricainesSanté

Question Africaine 45 : quelle histoire le Covid-19 est-il en train d’accélérer ?

Mon cher Perfect,

Si tu avais été des nôtres, tu aurais eu de quoi alimenter tes vives réflexions. Figure-toi, cher aîné, qu’en ce 1er avril 2020, on aurait vraiment souhaité que l’écho qui nous vient du Sénégal soit un poisson, un gros poisson. Mais, vois-tu, nous sommes bien dans l’année du Covid-19. Et tous les poissons ont fui le mois d’avril pour redevenir les maîtres des eaux désormais calmes de Venise et de Marseille. Tu parles d’une pandémie… Elle a décidé de nous mettre face à nous-mêmes, de nous présenter l’insignifiance de nos valeurs, de les mettre en doute et d’en exposer la fragilité.

Publicité

Tu sais, nous avions pensé que le XXIe siècle avait débuté avec les attentats du 11 septembre, et qu’il serait le siècle du terrorisme orienté. Que non ! Ce siècle vient de débuter une guerre bien plus meurtrière encore; les divagations de quelques chimistes de génie nous valent une torpeur dont tu n’a pas idée. Rabelais les avait pourtant prévenus : “Science sans conscience n’est que ruine de l’âme”. L’âme de ce monde, faut croire qu’elle est troublée. Quant à la ruine, nous sommes sous son empire.

Donc Aurlus n’est plus. Manu est parti. Voilà que Dakar bruit du départ de Diouf. Ce Pape, quel Afro n’en a pas été fier ? Fin connaisseur du foot sans avoir jamais tapé dans le ballon en professionnel, le journaliste a écrit les plus belles pages du foot dans la cité phocéenne. Drogba, Boli, Baky se demandent bien ce que leur veut ce Coronavirus.

Les penseurs de notre temps tentent d’interroger ces complications nouvelles. Les théories complotistes en font lorgner plus d’un du côté du groupe de Bildenberg. Bilderberg ? Ces maîtres autoproclammés du monde que personne ne voit mais qui savent distiller dans nos présences pour dire leur existence.

Pour moi l’Africain, cette nouvelle plaie mondiale accélère une histoire. Mais ne me demande pas laquelle. Laisse-moi encore le temps d’obsever et de lire les choses. Le naufrage de notre intelligence ? La queue du capitalisme ? Le déplacement du centre du monde a Pékin ? Une chance pour l’Afrique ? Un châtiment divin ? Alors qu’est-ce qui serait ainsi sanctionné ? La globalisation par la maladie ? Mais à quelle fin ?…

J’ouvre ces questions et je te livre mon cœur : il pleure trois grands Africains ! Paix sur eux. Courage à nous.

Publicité 2

Réfléchissons à ces questions africaines ouvertes et à d’autres encore. Vos avis nous intéressent.

Tags

Dr Christian TIDOU

Dans ces Questions Africaines (QA), l'universitaire et chroniqueur Christian Tidou, croque l'actualité du continent à la lumière de l'histoire du Contient et de ces défis actuels. Vos avis l'intéressent pour secouer les inerties. Rejoingnez-le sur AFRIKMAG.COM.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer