Divers

R.Kelly: Ces indices qui pourraient mettre le chanteur en difficulté

R.Kelly: Ces indices qui pourraient mettre le chanteur en difficulté

Le mardi 07 mai 2019, le célèbre chanteur R.Kelly était encore devant le tribunal de Chicago pour une brève audience relative à ses différentes affaires portant sur les accusations d’abus sexuels. Il faut dire que la star américaine est depuis quelques temps en froid avec la justice américaine pour toutes ces accusations portées contre lui.

D’après Steven Greenberg l’avocat de R.Kelly, les procureurs lui ont remis des documents qui laissent croire que le chanteur a versé d’importantes sommes d’argent discrètement aux femmes qui l’accusent d’abus sexuels. Ces sommes d’argent auraient eu pour but de les amener à retirer leurs plaintes.

Publicité

Le conseil du chanteur R Kelly a indiqué que les documents qui lui ont été remis comprenaient des archives bancaires et d’autres documents d’avocats concernant les deux femmes que l’interprète de “I Believe I Can Fly” aurait violé. Les deux victimes répondent par les noms de JP et HW ajoute t-il.

Pour l’avocat de R.kelly, les documents montrent plutôt les tentatives des présumées victimes de soutirer de l’argent à son client.

”Comme tout le monde le sait, au fil des ans , des personnes ont contacté des personnes associées à M Kelly,et ont formulé des allégations et les ont maintenues silencieuses en échange de résultats financiers” a déclaré l’avocat qui dit ne pas savoir si son client a déjà été impliqué “dans cela” ou d’autres personnes ont été impliquées en son nom.

Crédit photo: CBS.News

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer