R.Kelly: Son ex-compagne révèle le calvaire vécu auprès du chanteur

0

Décidément, les accusations contre le chanteur R. Kelly ne sont pas prêtes de s’arrêter. Après avoir été accusé par plusieurs femmes d’agressions sexuelles, une nouvelle présumé victime vient s’ajouter à la longue liste des accusations. Même si elle n’accuse pas le chanteur de l’avoir agressée sexuellement, elle reproche plutôt à Kelly des actes de maltraitance alors qu’ils étaient en couple.

Dominique Gardner a expliqué récemment lors de son passage sur la chaîne New Yorker  qu’elle avait vécu un véritable calvaire lorsqu’elle était la petite amie du chanteur. La jeune américaine de 27 ans figure parmi les victimes qui témoignent dans le documentaire choc Surviving R. Kelly.

Publicité

Une sortie qui vient relancer les accusations portées contre le chanteur de R&B. Dominique Gardner explique avoir partagé sa vie au côté du chanteur durant neuf ans avec six autres jeunes femmes qui ont vécu avec lui.

C’est lors du dernier printemps que Dominique s’est libérée des griffes du chanteur : “Je l’aimais à en mourir, vous savez ? Il a essayé de me briser. Il voulait me contrôler et je ne voulais pas lui donner ce pouvoir, a-t-elle confié. Donc il s’est dit, si je ne lui donne pas à manger, elle reviendra. Non. Je préfère mourir que revenir et te donner mon âme.”

Dominique Gardner révèle par ailleurs que les filles et elle qui étaient sous la domination du chanteur étaient privées de téléphone portable et de tout contact avec leur famille. Elles devaient porter des survêtements pour ne pas attirer l’attention et encore moins adresser la parole à un autre homme.

Pour tout déplacement, elles devaient demander la permission. Même pour aller au toilette. Aujourd’hui Dominique estime que cette histoire c’est du passé. Elle souhaite juste guérir de tout ce mal. Mais elle n’a pas l’intention de porter plainte contre le chanteur Elle pense d’ailleurs que R. Kelly est malade et devrait être admis dans un asile mais pas en prison.

Je veux juste guérir. Je veux mon intimité (…). Il devrait être dans un asile, mais pas en prison. Il a besoin d’un thérapeute 24 heures sur 24.”

Publicité


 

Crédit photo: afrikmag

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---
#####: US
X