Divers

Ramarni Wilfred: âgé de16 ans, il surpasse Bill Gates et Einstein avec son quotient intellectuel (QI)

À l’âge de 16 ans, Ramarni Wilfred jouit d’un intérêt particulier pour avoir un quotient intellectuel (QI) supérieur à celui de Bill Gates et d’Albert Einstein.

Le Quotient Intellectuel (162) de Ramarni Wilfred a dépassé de 2 points celui du grand scientifique Albert Einstein et du créateur de Microsift, Bill Gates dont les scores étaient estimés à 160.
«À 3 ans, il savait lire et écrire, et à 18 mois, nous discutions des nouvelles télévisées et son livre préféré était une encyclopédie», a confié sa maman.

Publicité

L’écolier de l’est de Londres, a récemment participé à une interview pour expliquer ce qu’il faut pour être le “garçon le plus intelligent de Londres”.

“C’est un peu la satisfaction que vous ressentez lorsque quelque chose vous arrive et que vous l’obtenez et que toutes ces pièces du puzzle se mettent bien en place”, a t-il déclaré dans une interview.

Wilfred a étudié dans une école polyvalente à Londres. Même très jeune dans sa crèche, Ramarni Wilfred soulevait toujours des sujets ou posait des questions sur des sujets très politiques qu’il avait vu dans l’actualité à la télé. À l’âge de 3 ans, le jeune homme de 16 ans avait lu un test distingué lui permettant de découvrir qu’il avait un QI supérieur à celui de Steven Hawkins, Bill Gates et Albert Einstein. Wilfred avait un QI de 162, ce qui le plaçait dans les premières loges au Royaume-Uni.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer