À la UneAfriquePolitiqueR.D Congo
A la Une

RDC/ Séparation actée entre les Présidents Tshisékédi et Kabila

De la lune de miel à la lune de fiel, c’est ainsi que peut se décrire la situation politique entre Felix Tshisékédi et l’ancien président Joseph Kabila. Unis dans une coalition, les deux hommes et leurs appareils n’en finissaient pas avec une guerre à fleurets mouchetés.

Publicité

« J’ai noté qu’il faut mettre fin à l’accord de coalition CASH-FCC considérée comme la raison principale à la base du blocage actuel », a déclaré Felix Tshisékédi Tchilombo lors de son allocution solennelle à la Nation. Cette déclaration pas très surprenante est la résultante de plusieurs mois de tensions souterraines.

Pour se trouver une nouvelle majorité, Tshisékédi a donc fait jouer les pouvoirs constitutionnels qui lui sont dévolus pour demander la formation d’un nouveau groupe parlementtaire.

« J’ai décidé de nommer un informateur, conformément aux dispositions de l’article 78, alinéa 2 de la Constitution. Il sera chargé d’identifier une nouvelle coalition réunissant la majorité absolue des membres au sein de l’Assemblée Nationale », a indiqué le Président de la République démocratique du Congo.

La classe politique, notamment les opposants à Tshisékédi, a salué ce discours. Moise Katumbi et Jean-Pierre Bemba ont estimé que l’annonce du chef de l’Etat répondait aux attentes du peuple congolais.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page