FootballSport

Réal Madrid-PSG: la folle déclaration d’amour de Zidane à Kylian Mbappé

Au cours de sa conférence de presse d’avant match, le technicien français du Réal Madrid, Zinedine Zidane, a déclaré sa flamme à l’attaquant parisien Kylian Mbappé : « Je suis déjà amoureux de lui, s’est fendu le Ballon d’or 1998, en répondant à une question sur l’attaquant tricolore en conférence de presse. D’abord en tant que personne.  Mais je le connais depuis longtemps, ce n’est pas la première fois que je vais le rencontrer, il était déjà venu ici passer des tests. »

L’on se souvient que Zidane avait déclaré au début du mois de novembre, en parlant de Mbappé: « Il avait dit que son rêve était de le voir jouer au Real Madrid ». Une déclaration qui n’avait pas du tout plu à Leonardo le directeur sportif du PSG. Il avait d’ailleurs répondu à Zizou, à cet effet « Honnêtement, ça agace, ça agace un peu, ça dérange. Ce n’est pas la première fois. »

Publicité

Pas certain que cette autre déclaration d’amour envers Kylian Mbappé soulève la moindre émotion du côté du PSG. Sachant que le jeune prodige est encore sous contrat avec le PSG jusqu’en 2022. Même si le Réal Madrid semble moins attractif ces derniers jours au regard de ses performances, il reste le club le plus puissant économiquement au monde.

Il faut dire que cela fait environ deux ans que le Réal Madrid met la pression, elle semble vouloir plus accélérer ces derniers temps. Pou plusieurs médias spécialisés en football, le natif de Bondy pourra peut-être partir avec un montant de transfert évalué à environ 300 millions d’euros.

Crédit photo: Mouv

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer