Religion

Religion: Décédé mercredi, qui était le pasteur Billy Graham?

Billy Graham faisait partie des figures religieuses les plus importantes aux Etats-Unis. L’homme de Dieu est décédé ce mercredi 21 février, à 99 ans, a annoncé sa famille a plusieurs médias américains. Il a été très proche de plusieurs président américains.


William Martin, auteur d’Un prophète avec honneur: L’histoire de Billy Graham, a déclaré « il était probablement le chef religieux dominant de son époque ». « Pas plus d’un ou deux papes ont réalisé ce qu’il a accompli », a-t-il conclu.

Sa vocation, il l’a eue à 16 ans. Grâce à son charisme, il attira rapidement des foules. Il a prêché dans les quatre coins de la planète, même en URSS et en Chine. Et deux fois, en 1992 et 1994, en Corée du Nord.

En 60 ans de ministère, celui qu’on surnomme le  » Pasteur de l’Amérique  » a tenu plus de 400 réunions dans des stades et salles de concert dans 185 pays. Il est l’auteur d’une trentaine de livres traduits en une quarantaine de langues. Ses messages ont été suivis au total par 2,2 milliards de téléspectateurs.

Billy Graham a rencontré de grandes personnalités politiques et religieuses telles que la reine Elizabeth II, le pape Jean-Paul II, mère Thérésa.

Mais son influence auprès des présidents américains était particulièrement forte. C’est pendant le mandat d’Harry Truman (1945-1953) que le pasteur a commencé à rencontrer des présidents. George W. Bush (2001-2009) a même confié avoir arrêté de boire et «trouvé le chemin de Dieu» grâce à lui. Barack Obama a, quant à lui, fait le voyage jusqu’en Caroline du Nord pour pouvoir écouter ses prêches, alors qu’il était difficile pour Graham de voyager.

Avec le président Richard Nixon, (1969-1974), les relations était particulièrement étroites. Billy Graham s’est même vu offert tous les postes gouvernementaux qu’il souhaitait. Il a été l’ambassadeur des USA en Israël.

Crédit Photo: BBC

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page