Monde

Iran: un ressortissant américain condamné à 10 ans de prison. Explication!

Un ressortissant américain accusé d’«infiltration», a été condamné à 10 ans de prison. L’annonce a été faite hier par le porte-parole de la justice iranienne.

Selon les médias locaux, cette condamnation arrive dans un contexte de crispation entre les Etats-Unis et l’Iran.

C’est la première fois qu’un ressortissant américain est condamné à une peine de prison.

« L’Américain a été identifié et arrêté par les services de renseignement. Il était venu pour une mission d’infiltration et a été condamné à dix ans de prison », a déclaré le porte-parole de la justice iranienne.

A noter que deux ressortissants irano-américains, l’homme d’affaires Siamak Namazi, et son père Mohammad Bagher Namazi, ont été condamnés en octobre 2016, avec quatre autres personnes à 10 ans de prison pour « espionnage » au profit de Washington, rapporte les médias.

Les Etats-Unis ont demandé à plusieurs reprises, la libération immédiate des deux hommes et réclamé la « libération immédiate » de tous les Américains « injustement détenus » par la République islamique.

Cette affaire vient creuser d’avantage le faussé des tensions, alors que les relations entre Téhéran et Washington se sont dégradées depuis l’arrivée au pouvoir du président américain Donald Trump.

Le président Trump et le Congrès américain, ont adopté une position hostile à l’égard de Téhéran, accusé d’être une « menace » pour la région et pour les Etats-Unis.

Les Etats-Unis ont décidé un réexamen de leur position sur l’accord nucléaire.

En juin, le Sénat américain a voté un projet de loi en faveur de nouvelles sanctions contre l’Iran. Cette affaire pourrait envenimer encore les relations entre les deux pays.

Emeraude ASSAH

Emeraude Assah

Je suis Emeraude ASSAH, journaliste professionnelle en exercice sur le territoire ivoirien. Merci de suivre mes actualités en politique, société etc... J'adore cuisiner et voyager! emeraudeassah@Afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page