USA

USA: Un restaurant victime de la colère des anti-Trump

La colère des anti-Donald Trump est loin de disparaître. Et ce, d’autant plus que ce dernier est sorti victorieux du duel qui l’a opposé à Hillary Clinton.  Le « Moroccan Paradise, un restaurant  appartenant au Marocain Nabil Chadi, a fait les frais de cette haine envers le futur locataire de la Maison Blanche.

Donald Trump a été élu président des USA, le 09 novembre 2016, suite aux élections présidentielles américaines. Il prêtera serment en janvier prochain. Son élection continue de susciter des réactions chez ses détracteurs.

Publicité

USA: Un restaurant victime de la colère des anti-Trump

Il y a quelques jours, le  Marocain Nabil Chadi  qui vit à Tempe (Arizona), a été surpris de voir les murs du parking de son restaurant « Moroccan Paradise » recouverts de graffitis offensants en l’endroit du successeur de Barack Obama.

Nabil Chadi  se dit surpris  car, selon lui, c’est la première fois qu’il est victime d’un tel acte de vandalisme.
« Ça disait quelque chose sur Trump, les élections et d’autres trucs dans le genre », a déclaré Nabil Chadi au micro de la chaîne de télé locale.

Rappelons que les graffitis du Moroccan Paradise faisaient  partie de trois incidents de ce genre signalés aux autorités au cours des 14 derniers jours. « Les habitants et propriétaires d’entreprises de Tempe ont fait savoir leur mécontentement », écrit le H24.

Yao Junior L

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page