Divers

 »Résurrection » d’un prétendu mort : Le pasteur Alph Lukau sort du silence

Le pasteur sud-africain, Alph Lukau, a nié avoir ressuscité un mort, affirmant qu’il ne possède pas de tels pouvoirs.

Le pasteur de l’église Alleluia Ministries, a révélé que le « mort » était en vie quand il est arrivé à son église.

Publicité

Lors d’une interview accordée à PowerFM, le pasteur Alph a déclaré qu’il prêchait quand il a appris qu’un homme dans un cercueil avait été amené à l’église par sa famille.

« Avant d’entrer dans les locaux de l’église, le cercueil a commencé à bouger, ce qui signifie que la personne était vivante », explique Lukau.

Quand il a été informé que le « mort » était en vie, il a prié pour lui et l’a fait sorti du cercueil.

Selon le pasteur, la famille du « mort » est venue à l’église parce qu’elle pensait que quelque chose allait arriver si on priait pour lui.

Il a souligné que la famille est mieux placée pour répondre à d’autres questions concernant la raison pour laquelle le « mort » a été amené à l’église.

A la question, s’il possède des pouvoirs pour ramener une personne à la vie, le pasteur a déclaré :

« Sauf si Dieu m’utilise comme un instrument. Je peux dire et préciser que je n’ai pas prié pour ressusciter le « mort ». Je ne veux pas m’en attribuer le mérite. Si Dieu me demande de ressusciter quelqu’un et me donne la grâce et la puissance, par la foi j’essaierai cela ».

Publicité 2

Il a ajouté que c’est la première fois qu’un tel cas se produit dans son église. Cependant, ce dernier fait déjà l’objet d’une enquête.

La Commission pour la promotion et la protection des droits des communautés culturelles, religieuses et linguistiques (Commission LCR) a déclaré qu’elle convoquerait l’Église pour une demande d’explication.

Dans une déclaration publiée mercredi soir, peu avant l’interview de Lukau, Alleluia Ministries a nié avec véhémence que son pasteur avait ressuscité un mort.

Crédit photo : correctng

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

  1. L’avez vous interrogé après ce qui s’est passé ?
    Je parles d’une interview juste après pour avoir sa version.
    Dire que le Pasteur ni, signifie que vous avez au préalable sa version des faits.
    Soyons très sage dans nos publications.
    La vidéo est encore en ligne. La. Vidéo dure plus de 3heures je vous prie de suivre toute la vidéo et non un brin pour en faire un prétexte.
    Persentement il donne des enseignements dans son Église la ça ne vous intéresse pas.
    Que Dieu vous aide.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page