Société

Nouvelle révélation sur la fillette qui aurait été élevée par des singes (son histoire est bien plus terrible)

C’est l’actualité qui faisait la Une de plusieurs médias indiens en début de semaine. Une information qui a été reprise par beaucoup d’autres médias à travers le monde : ‘’une fillette de 8 ans élevée par des singes retrouvée par la police’’. Selon une nouvelle version de cette histoire, on pourrait croire que le cas de cette fillette est finalement bien plus sordide qu’on ne le croirait.

Nouvelle révélation sur la fillette qui aurait été élevée par des singes (son histoire est bien plus terrible)

Publicité

En effet, cette semaine, la presse indienne révélait qu’une fillette avait été retrouvée dans la jungle du nord du pays, au milieu d’une tribu de grands singes. Rapidement, les hypothèses les plus folles ont circulé à son sujet. Plusieurs sources en Inde  laissaient même penser que l’enfant, âgée d’environ 8 ans, avait été élevée parmi les primates, pendant plusieurs années.

Selon Franceinfo qui cite The Guardian du samedi 8 avril (en anglais), des témoins évoquent une tout autre réalité. A en croire le témoignage d’un responsable forestier, la fillette a été retrouvée “au bord de la route près de la forêt, pas dans la jungle”. En clair, même s’il y avait des singes à proximité, l’enfant n’a pas vécu avec eux. Ou “seulement quelques jours”.

Nouvelle révélation sur la fillette qui aurait été élevée par des singes (son histoire est bien plus terrible)

Poursuivant, le média révèle que pour le responsable forestier, il n’y aurait aucun doute : la fillette a été“abandonnée dans la nature par ses parents”.

Pour preuves, lorsqu’elle a été retrouvée et transportée d’urgence à l’hôpital, les médecins ont décelé chez elle des troubles mentaux et physiques. “Ses expressions du visage montrent qu’elle est handicapée, non seulement mentalement mais aussi physiquement, poursuit le garde forestier. Je pense que les membres de la famille de cette enfant ont été conscients qu’elle ne pouvait pas parler, et ils l’ont sûrement abandonnée près de la route.”

Tags

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée +224-669-00-03-21 aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer