Divers

Koweït : un pigeon attrapé par la police…La raison vous surprendra.

Ce n’est plus un secret, les trafiquants de drogue ont l’esprit assez imaginatif. Ils ne manquent pas d’imagination et d’astuces ingénieuses pour faciliter l’écoulement de leurs produits ou s’en en procurer avec des acheteurs. La drogue est l’un des marchés les plus florissants dans le monde, parfois contrôlé par des personnes insoupçonnables. Autant il est dangereux, autant il rapporte de l’argent.

Publicité

Mercredi dernier, la police du Koweït est tombée sur une affaire extraordinaire. Elle a pu mettre la main sur un pigeon suspect. Cet animal volant transportait sur son dos un bagage de comprimés d drogue, plus de 200. Ces comprimés étaient attachés dans un petit sac mis au dos de l’oiseau.

Comme le rapporte les journaux de la place, cette technique est mise sur pied par les trafiquants de la drogue du coté de l’Irak. Cette méthode les aide à pouvoir transporter hors des frontières très sécurisées, leurs marchandises, sans risque et sans coût.

Mais cette technique est également utilisée depuis quelques temps au Mexique, et dans la majorité des pays de l’Amérique latine.  C’est en surveillant le ciel entre l’Irak et le Koweït que les policiers ont pu réussir ce grand coup. Toujours en Amérique latine, les drones ont récemment été utilisés pour fournir de la drogue dans les cours des prisons.

Tags

Articles similaires

Un commentaire

  1. La dernière fois c’étais une sourie maintenant un pigeon Les trafiquants sont trop forts ils ne manquent pas d’idées pour renchérir leur business

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer