À la UneAfrique
A la Une

Robert Mugabe : le tribunal ordonne l’exhumation du corps de l’ex-président du Zimbabwe

Un tribunal zimbabwéen a ordonné l’exhumation du corps de l’ancien président Robert Mugabe pour être inhumé au cimetière National Heroes’ Acre à Harare.

Mugabe est décédé en septembre 2019 et a été inhumé dans la cour de sa maison rurale à Kutama, à 90 kilomètres de la capitale du Zimbabwe, Harare.

Publicité

Après la mort de l’homme de 95 ans, sa famille s’est opposée à ce que son corps soit enterré au sanctuaire national, arguant que l’ancien président avait exprimé le souhait d’être enterré à côté de la tombe de sa mère, Bona Mugabe.

Trois des enfants de Mugabe, Bona, Bellarmin et Tinotenda, ont contesté l’ordre du chef traditionnel Zvimba d’ enterrer la dépouille de leur père dans la capitale.

LIRE AUSSI: https://www.afrikmag.com/zimbabwe-un-chef-ordonne-que-les-restes-de-robert-mugabe-soient-exhumes/

Grace Mugabe condamnée à une amende

En mai 2021, un tribunal traditionnel a reproché à l’épouse de Mugabe, Grace , d’avoir ignoré les normes du pays et d’avoir enterré l’ancien président dans le village.

« Vous êtes accusée d’avoir enterré feu Robert Gabriel Mugabe dans sa propriété », lit-on dans une partie de la convocation du chef coutumier datée du 21 avril 2021.

Le tribunal a ordonné l’exhumation du corps et a infligé à la femme de Mugabe une amende de cinq bovins et d’une chèvre. Cependant, la famille a interjeté appel afin d’obtenir l’annulation des ordonnances du tribunal traditionnel. « C’est un jugement contre une veuve et la veuve n’a rien à voir avec l’enterrement de son mari.

Publicité 2

Ce jugement n’est pas pertinent si vous me le demandiez », a fait valoir le neveu de Mugabe, Leo Mugabe, lors d’une interview sur Voice of America .

Décision de l’exhumer réaffirmée

Dans une décision rendue le vendredi 10 septembre, la juridiction supérieure a réaffirmé la décision du tribunal traditionnel et ordonné l’exhumation du corps de Mugabe.

Le gouvernement dirigé par Emmerson Dambudzo Mnangagwa avait commencé à construire un mausolée où le premier dirigeant noir du pays aurait été enterré avant les retombées dramatiques.

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page