Portrait

Rosa Parks: la femme noire qui s’est tenue debout en restant assise

Le 1er décembre 1955, cette jeune couturière a participé au basculement de l’histoire des États-Unis en refusant de céder sa place à un Blanc dans un bus de ­Montgomery (Alabama). À cette époque, l’Amérique était encore fortement marquée par la ségrégation raciale

Née le 4 février 1913 à Tuskegee (Alabama) aux Etats-Unis, Rosa Parks est une femme afro-américaine du début du XXe siècle. Elle est devenue l’icône du American Civil Rights après avoir refusé de se lever dans un bus pour céder sa place à un Blanc, dans une Amérique encore fortement marquée par la ségrégation raciale: c’était le 1er décembre 1955. Elle passera le reste de sa vie à se battre pour l’égalité raciale, avant de s’éteindre le 24 octobre 2005 à Détroit (Etats-Unis).

Publicité
Rosa Parks: la femme noire qui s'est tenue debout en restant assise

Rosa Parks et son action dans le bus

Le 1er décembre 1955, Rosa Parks monte dans un bus. Elle refuse d’obéir à l’injonction du chauffeur, James Blake, lui demandant de se lever pour céder sa place à un Blanc. Elle est arrêtée et emprisonnée. Le lendemain, un boycott contre la compagnie de bus est lancé par un jeune pasteur alors méconnu, Martin Luther King.

Ce boycott dure plus d’un an, et prend fin à l’annonce par la Cour suprême de l’abolition des lois ségrégationnistes dans les bus. Rosa Parks continue de se battre toute sa vie pour l’égalité raciale. Son acte de résistance de ce jour de décembre 1955 reste un symbole fort de la lutte contre la ségrégation aux États-Unis.

Les récompenses de Rosa Parks

Rosa Parks a reçu de nombreuses récompenses, dont la Médaille Spingarn, en 1979, plus haute distinction du NAACP, organisation américaine de défense des droits civiques ; et le Martin Luther King Sr. Award l’année suivante. En 1994, elle est lauréate du prix de la paix Rosa-Parks à Stockholm, en Suède, puis en 1996 de la Médaille présidentielle de la Liberté, plus haute distinction décernée par l’exécutif américain.

Publicité 2


Le président Bill Clinton la lui remet alors en personne. En 1999, le Congrès, organe législatif américain, lui attribue à son tour sa plus haute distinction, la Médaille d’or du Congrès. Listée par le magazine Time comme l’une des vingts figures les plus importantes du XXe siècle en 1999, Rosa Parks reçoit aussi la première Governor’s Medal of Honor for Extraordinary Courage par son Etat natal en 2000. 

Tags

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer