À la UneEuropeMonde
A la Une

Russie: 7 personnes meurent après avoir bu du désinfectant pour les mains par manque d’alcool lors d’une fête

Pas moins de sept personnes sont mortes en Russie et deux dans le coma après avoir consommé du désinfectant pour les mains, selon plusieurs sources concordantes, lorsqu’elles ont manqué d’alcool lors d’une fête.

Les enquêteurs russes ont déclaré samedi que neuf personnes étaient tombées gravement malades dans le village de Tomtor en Yakoutie après avoir consommé un liquide désinfectant pour les mains dilué.

Ils ont également déclaré avoir découvert sur les lieux un bidon non étiqueté de cinq litres et que son contenu a révélé qu’il contenait 69% de méthanol.

Pour l’heure, l’explication est qu’elles auraient voulu continuer à s’enivrer alors que l’alcool commençait à manquer. Dans cette région du nord-est de la Sibérie, située dans la république de Sakha, où les températures actuelles frôlent les -38°C, l’alcool est souvent un bon moyen de passer les nuits glaciales.

«Ces désinfectants contiennent de l’acétate d’éthyle, qui est utilisé pour la fabrication de boissons, ou de propyle, pour l’odeur. Il n’est pas destiné à un usage interne », a déclaré Vladimir Kotov, président de l’Association des fabricants et fournisseurs d’équipements de protection individuelle à Mir24.

«Le goût et l’apparence ne sont pas différents de l’alcool, a ajouté le toxicologue Oleg Stetsenko au même média. Aux yeux d’un alcoolique, c’est [un produit attrayant], et il croit que c’est de l’alcool bon marché.»

Un dossier a été ouvert et une enquête a été déclenchée à la suite de cette affaire. Les enquêteurs ont identifié le magasin où l’antiseptique a été acheté et tentent d’en connaître la composition. 

Les responsables de la santé ont déclaré que trois personnes sont mortes sur place, tandis que quatre autres ont perdu la vie dans un hôpital, a rapporté l’agence de presse AFP.

Les médecins tentent actuellement de sauver la vie de deux personnes qui sont dans le coma et placées sous respirateur: une femme de 48 ans et un homme de 32 ans. Une affaire pénale a été déposée pour «infliction de la mort par négligence».

La Yakoutie a interdit dimanche la vente du désinfectant pour les mains à base de méthanol après l’incident.

Dans les régions les plus pauvres de Russie, la consommation de substituts d’alcool pour ses tarifs moins chers est courante et lors d’un incident similaire en 2016, 78 personnes sont mortes dans la région d’Irkoutsk en Sibérie après avoir consommé une lotion pour le bain infusée d’aubépine.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page