Afrique
A la Une

Coronavirus: les déclarations du ministre russe des Affaires étrangères sur la présence du virus en Afrique

Le 11 février dernier, le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé face à la presse qu’il y avait bien des cas de coronavirus sur le continent africain. Une déclaration qui inquiète les autorités de plusieurs pays du continent noir.

Il faut dire que cette épidémie virale s’est déjà propagée en Afrique où des cas auraient été détectés, selon le ministre russe.

Publicité

Au cours d’une conférence de presse ce même 11 février, Oleg Ozerov le directeur adjoint du département d’Afrique du ministère russe des Affaires étrangères a souligné que le coronavirus était bel et bien déjà en Afrique: «Il y en a », a notamment dit M.Ozerov. Une déclaration totalement opposée à l’information de certains médias africains selon lesquelles aucun cas confirmé de coronavirus sur le continent africain n’avait été repéré.

Cette redoutable épidémie qui a été détectée en chine a déjà fait 1.016 morts. Pour l’OMS, le nombre croissant de cas de transmission hors de ce pays pourrait augurer d’une plus grande propagation à travers le monde, comme l’indique l’AFP.

Selon les autorités sanitaires chinoises 108 nouveaux décès ont été enregistrés en vingt-quatre heures, le plus lourd bilan quotidien enregistré à ce jour. Pendant ce temps, les cas confirmés de contamination s’établissaient à plus de 42.000.

Hors des frontières chinoises, deux personnes ont trouvé la mort à cause du coronavirus. Il s’agit d’un cas aux Philippines et l’autre à Hong Kong. En outre, plus de 400 cas de contamination ont été confirmés dans une trentaine de pays et territoires, dont la France.

Crédit photo: .sputniknews

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer