À la UneAsieSantéSociété

Scandale/ Un hôpital utilisait l’eau de ses toilettes pour le donner à boire à ses patients

Au Japon, une université hospitalière tente de faire taire un scandale sanitaire. Cet hôpital japonais reconnait avoir accidentellement utilisé l’eau des toilettes pour le donner à boire à ses patients pendant près de 30 ans.

A l’Université hospitalière d’Osaka à Suita au Japon, une découverte sordide vient d’avoir lieu. Cet hôpital se rend compte malheureusement et tardivement d’une erreur énorme. Une erreur qui a peut-être eu des conséquences désastreuses sur la santé des patients de cet hôpital. Un erreur qui date d’au moins 30 ans apprend-t-on. Selon ce qui ressort des premiers éléments d’enquête, des conduites d’eau étaient raccordées aux toilettes de l’hôpital.

Publicité

Les tuyaux mal raccordés ont alimenté l’hôpital universitaire d’Osaka pendant trois décennies au moins. 120 robinets ont été déclarés défectueux et il a été constaté que le problème remontait à 1993. Le personnel hospitalier et les patients utilisaient donc cette eau de toilette insalubre pour se désaltérer, se laver les mains etc, sans imaginer qu’ils avalaient quelque chose de toxique.

L’erreur n’avait jamais été signalée et n’a été remarquée que lorsque la direction de l’hôpital a commencé la construction d’une nouvelle usine de traitement des eaux, indique un média japonais. L’eau insalubre a été découverte lors d’une inspection du nouveau bâtiment dans le mois d’octobre.  

Lire aussi: Guinée/ Le Colonel Doumbouya « chasse » le médiateur de la CEDEAO

Pourtant, des rapports prétendent que l’hôpital vérifiait la couleur, l’odeur et le goût de l’eau au moins une fois par semaine et qu’aucun problème n’avait été signalé depuis le début des enregistrements en 2014. Lors d’une conférence de presse, le chercheur de l’université d’Osaka et vice-président de l’hôpital, Kazuhiko Nakatani, a présenté des excuses, déclarant: « Je suis vraiment désolé que l’hôpital universitaire qui fournit des soins médicaux avancés ait causé de l’anxiété ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page