AfriqueNigeria

PHOTOS/VIDÉO: Shanawole, un jeune nigérian de 11 ans tue toute personne qui se moque de lui. Découvrez son histoire!

Tony Rapu, un médecin et pasteur d’une église populaire appelée “This Present House”, située à Lekki, à Lagos, au Nigeria, a partagé une vidéo d’un jeune garçon nigérian identifié comme Shanawole, qui a été sauvé des rues lors d’une récente Mission de rééducation.

PHOTOS/VIDÉO: Shanawole, un jeune nigérian de 11 ans tue toute personne qui se moque de lui. Découvrez son histoire!

Publicité

Le garçon âgé de seulement 11 ans a déclaré appartenir à la confrérie d’Eiye, et fumait de la marijuana. Il a révélé que si quelqu’un se moque de lui ou de son groupe, c’est son travail de tuer la personne, de taillader la personne.

PHOTOS/VIDÉO: Shanawole, un jeune nigérian de 11 ans tue toute personne qui se moque de lui. Découvrez son histoire!

Shanawolé a affirmé également s’en prendre, son groupe et lui, à toute personne essayant de les combattre. Il a prétendu être un voleur. Retiré des rues, il est en cours de réhabilitation.

PHOTOS/VIDÉO: Shanawole, un jeune nigérian de 11 ans tue toute personne qui se moque de lui. Découvrez son histoire!

PHOTOS/VIDÉO: Shanawole, un jeune nigérian de 11 ans tue toute personne qui se moque de lui. Découvrez son histoire!

Dans la vidéo, le jeune garçon révèle ce qu’il fait à ses victimes, et avoue apprécier  le mal qu’il fait autour de lui.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer