FootballSport

Sierra Leone: un ancien footballeur condamné à 10 ans de prison pour viol

Un ancien footballeur de Bristol City a été emprisonné pour viol et tentative de viol à la suite d’attaques séparées contre deux femmes.

Alhaji Sesay, 22 ans, a été condamné à 10 ans de prison pour deux chefs de tentative de viol, un à Londres et un à Bristol, et un autre de viol à Londres.

Publicité

L’ancien gardien de but professionnel, qui a également joué pour la Sierra Leone, a été décrit comme un « délinquant sexuel prédateur » par la police après l’audience de détermination de la peine mercredi à Bristol Crown Court.

Son procès de quatre semaines a révélé comment le premier incident s’est déroulé dans une discothèque du centre-ville de Bristol le 11 juillet 2019. Des images de vidéosurveillance montrent Sesay entrant dans les toilettes des femmes, où il s’est approché de sa victime et l’a poussée contre le mur avant de l’agresser sexuellement et d’essayer de lui faire faire un acte sexuel.

Le personnel de sécurité a été informé et a détenu Sesay, de Greenwich, dans le sud-est de Londres, jusqu’à l’arrivée de la police. Au cours de son entretien, le jeune homme de 22 ans a affirmé qu’il était allé dans les toilettes « à la recherche d’une femme qu’il avait embrassée plus tôt dans la nuit » et a nié avoir agressé qui que ce soit.

En 2019, un footballeur international ghanéen avait été condamné à une peine de prison de 2 ans, après avoir plaidé non coupable de viol.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page