FootballSport

« Je ne suis pas Brad Pitt mais avoir des relations sexuelles avec… » : Benjamin Mendy lors de son procès

Le procès de Benjamin Mendy se poursuit et le lundi 7 novembre, le footballeur accusé de tentative de viol et de 8 viols s’est exprimé pour la première fois depuis le début de cette affaire. 

Après la série de témoignages des victimes, la prise de parole de Benjamin Mendy était très attendue. Après plusieurs semaines de procès, l’accusé a été appelé à la barre le lundi 7 novembre 2022. 

Le joueur de Manchester City Benjamin Mendy est accusé de huit viols, une tentative de viol ainsi qu’une agression sexuelle. Il a dans un premier temps été interrogé sur sa vie, sa carrière avant de rentrer dans les détails de sa défense sur les différentes accusations. 

Évoquant sa relation avec les femmes, le footballeur a indiqué « recevoir plein de messages sur Instagram. » Assurant que les choses avaient toujours été claires, le champion du monde 2018 a précisé : « La manière dont je parlais aux femmes était directe (…) Si elles voulaient une relation sexuelle et moi aussi, ça m’allait. Je sais que je ne suis pas Brad Pitt et je sais que les femmes ne venaient pas vers moi pour ce à quoi je ressemble « . Elles venaient vers lui « dix fois plus » qu’avant en raison de son statut de joueur de l’équipe de Manchester City. 

Benjamin Mendy ne cache pas avoir plusieurs chambres dans sa maison avec de nombreux lits. Il avait même précisé qu’il pouvait lui arriver de ne pas toujours dormir dans son propre lit. Il a aussi confirmé qu’il fallait un code pour accéder à sa « panic room » depuis l’extérieur de la pièce.

Contrairement aux témoignages de ses accusatrices, il a tout de même assuré que pour quitter cette pièce, il suffisait de tourner la poignée depuis l’intérieur. 

Lire aussi :  » Je ne voulais pas de s3xe avec elle quand… « , la défense douteuse de Benjamin Mendy face aux enquêteurs

Au cours de son procès, le champion du monde 2018 a également évoqué son temps passé en prison, entre août 2021 et janvier 2022.


« J’ai pensé à toute ma vie, car d’habitude, je n’ai pas le temps. Là, j’étais seul, assis. Et la seule chose à faire était de penser. J’ai pensé à la manière dont j’étais avec les femmes, sur la peur de perdre mon football, me souvenir pourquoi je suis venu dans ce pays« , a-t-il déclaré.

Ce mardi 8 novembre 2022, le footballeur poursuivra sa prise de parole à la barre devant la cour d’assises de Chester.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!