Cameroun

Cameroun: suspension de l’abbé Léon Magloire Foé, son épouse s’exprime…Vidéo

Nos confrères de la télévision Canal 2 international ont effectué une descente au centre d’Etat civil d’Ezezang Mendoum où l’abbé Léon Magloire Foé et Ngono Aline Solange ont officialisé leur union. Malheureusement, ils n’ont pas pu mettre la main sur l’officier d’Etat Civil Charles Mbah. Joint au téléphone, l’officier a fait savoir qu’il ne se retrouve pas et que l’Abbé Léon Foé pouvait se marier sous une autre identité.

La hiérarchie du diocèse ayant appris que l’Abbé Magloire Foé avait contracté un mariage civil et qu’il était le géniteur de trois enfants, a procédé à la suspension de ses fonctions de prêtre.

C’est  Mgr Sosthène Léopold Bayemi, évêque du diocèse d’Obala (Centre) qui a pris cette décision en adressant une correspondance au prêtre concerné, qui dit-on se trouverait actuellement en Europe.

Mgr Sosthène Bayemi a indiqué les dispositions du Canon 1394, alinéa 1 qui dispose : « Un clerc qui attente un mariage même seulement civil encourt la suspense latae sentensiae ». Il s’agit donc d’une disposition canonique qui interdit formellement à tout membre du clergé de contracter un mariage.

Solange Ngono, la femme du prêtre a finalement décidé de donner sa version des faits à travers une conversation téléphonique. Elle explique que la correspondance de l’évêque d’Obala adressée à l’abbé Léon Magloire Foé est une preuve irréfutable. Elle explique par ailleurs qu’elle n’en veut pas du tout à l’abbé le père de ses trois enfants. “Ce qui est arrivé est arrivé” déclare Solange Ngono au téléphone joint par nos confrères de canal 2 international. Aux dernières nouvelles, Solange Ngono s’est remariée pour la troisième fois après avoir divorcé avec le prêtre. Le tribunal a décidé de donner la garde des enfants à ‘abbé Léon Magloire Foé .

Facebook

En chargeant cette publication, vous acceptez la politique de confidentialité de Facebook.
En savoir plus

Charger la publication

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page