DiversNigeria
A la Une

Nigeria: Taiwo Oyebola Agbona, une jeune étudiante de 23 ans intronisée reine

Taiwo Oyebola Agbona, une jeune étudiante en médecine âgée de 23 ans a été récemment intronisée reine après le décès de son père. Ce sont les chefs coutumiers qui sont allés la voir pour le lui faire savoir:

Les chefs ont consulté l’oracle et on leur a dit que je suis l’élue et que je mérite d’être sur le trône“, a-t-elle déclaré à nos confrères de BBC Focus on Africa.

Publicité
Nigeria: Taiwo Oyebola Agbona, une jeune étudiante de 23 ans intronisée reine

Taiwo Oyebola Agbona devient reine dans le royaume d’Aaye dans l’Etat d’Ondo, au sud-ouest du Nigeria. La jeune femme de 23 ans a d’abord hésité, disant qu’elle avait besoin de trois semaines pour y réfléchir

Même si dans un premier temps elle avait présenté une fin de non recevoir aux chefs, elle avait fini par accepter la demande. Ce qui signifie qu’elle servira temporairement de reine jusqu’à ce qu’un monarque mâle soit nommé.

Nigeria: Taiwo Oyebola Agbona, une jeune étudiante de 23 ans intronisée reine

Je leur avait alors enjoint de revenir dans un délai de trois semaines pour me permettre d’y réfléchir. Quand ils étaient revenus, je leur avais donné mon accord“, dit-elle.

Cependant, les conditions pour exercer le pouvoir demadent beaucoup de sacrifices.

Présentement, je ne peux pas me marier, encore moins être enceinte tant que je resterais sur le trône“, révèle-t-elle.

Toutefois, Taiwo Oyebola Agbona n’est pas emportée par le mirage du pouvoir, de l’autorité et du respect de ses sujets.

Au contraire, pense-t-elle “cela m’encourage à m’améliorer et dans la mesure où les citoyens me regardent comme un dieu, je n’ai pas droit à l’erreur“.

Après un an et quelques mois de pratique, Taiwo Oyebola Agbona s’inspire déjà de l’expérience de son père en gestion de conflits.

Crédit photo: myceleb

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page