À la UneAfrique
A la Une

Tanzanie / les regrets de la présidente Samia Suluhu Hassan:  » Ma fille m’accuse de l’avoir abandonnée…  »

Le succès a toujours un prix et la plupart du temps, on le paye du côté familial.

La Tanzanie a récemment obtenu sa première femme présidente après la mort tragique de son chef d’État John Pombe Magufuli. Samia Suluhu est son nom. Une femme calme, recueillie, intelligente et bien informée qui a même attiré l’attention de la vice-présidente américaine Kamala Harris.

Publicité

À l’époque où Samia, 61 ans, était encore l’adjointe de Magufuli, elle a prononcé un discours émouvant qui a donné le véritable portrait de ce que les femmes doivent sacrifier en gravissant les échelons.

Dans cette vidéo à l’époque , la dirigeante a fièrement déclaré qu’elle était mère de quatre enfants – trois garçons et une fille.

Tanzanie / les regrets de la présidente Samia Suluhu Hassan: '' Ma fille m'accuse de l'avoir abandonnée... ''

Samia a déclaré que sa fille avait toujours été scolarisée en Ouganda et que les deux conversaient par téléphone.

Chaque fois que de l’argent était nécessaire, la mère s’assurait toujours d’en envoyer suffisamment en Ouganda.

«Chaque fois que ma fille rentrait à la maison, j’y étais rarement parce que je voyage souvent», a déclaré la présidente de la Tanzanie.

Samia a ajouté qu’un jour, elle avait entendu sa fille raconter à sa voisine de lui dire qu’elle était reconnaissante d’avoir une mère toujours présente.

Sa fille l’accusait surtout par ces mots, d’être une mère absente qui l’a abandonnée pour le travail. Des paroles qui ont transpercé le cœur de la puissante femme.

«Je me suis demandée si c’était ce que pensait ma fille, alors qu’en est-il de mon mari? Mais rappelez-vous que les hommes peuvent toujours trouver une solution à votre absence. En ce qui concerne les enfants, l’amour d’une mère l’emportera toujours sur l’argent », a expliqué la présidente.

Tanzanie / les regrets de la présidente Samia Suluhu Hassan: '' Ma fille m'accuse de l'avoir abandonnée... ''

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

  1. Merçi l’afrique a besoin de femme capable de diregeé lá mour du peuple pas dictateur come les autres president

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page