Afrique
A la Une

Tchad : 92 soldats tués par Boko Haram

92 soldats tchadiens ont été tués dans l’attaque la plus meurtrière jamais menée par les djihadistes de Boko Haram contre les forces armées du pays, a déclaré mardi le président Idriss Déby Itno.

Cette attaque fait partie d’une campagne djihadiste en expansion dans la vaste zone marécageuse du lac Tchad, où convergent les frontières du Cameroun, du Tchad, du Niger et du Nigeria.

Publicité

Boko Haram a lancé une insurrection au Nigeria en 2009 avant d’entamer des incursions dans les pays voisins à l’est.

« Nous avons perdu 92 de nos soldats, sous-officiers et officiers lors d’une attaque dans la nuit de dimanche à Boma », a déclaré le président.

« C’est la première fois que nous perdons autant d’hommes », a-t-il ajouté, après s’être rendu sur le site de l’attaque dans la province du Lac, qui borde le Niger et le Nigeria.

L’attaque contre les soldats dans la péninsule de Boma a duré au moins sept heures, et les renforts envoyés pour aider ont également été ciblés, a déclaré un soldat à l’AFP.

24 véhicules de l’armée ont été détruits, y compris des véhicules blindés, et des armes militaires ont été emportées dans des bateaux à moteur rapides par Boko Haram.

« L’ennemi a frappé durement nos défenses dans cette zone », a déclaré un officier.

Boko Haram a intensifié ses attaques au cours des derniers mois sur les îles du bassin du lac Tchad. L’insurrection de la secte islamiste a tué 36 000 personnes et laissé près de deux millions de déplacés.

Crédit photo : trtworld

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer