Afrique

Tchad : dix ans de prison pour les violeurs de Zouhoura

Six des sept jeunes hommes déférés devant la justice pour avoir violé Zahara Mahamat Yosko, dite Zouhoura, ont été condamnés jeudi à dix ans de travaux forcés par la cour criminelle de N’Djamena, a déclaré le procureur général.

Sur les sept accusés, ils n’étaient que six à comparaître jeudi 30 juin. L’un d’entre eux, en cavale depuis la mi-juin, a en effet été jugé par contumace.

Publicité

« L’un des deux fugitifs a été retrouvé mardi 28 juin », explique le procureur général, contacté par Jeune Afrique. « Quant au deuxième évadé qui n’était pas présent jeudi mais qui a été condamné, un mandat d’arrêt a été émis et nous l’avons localisé dans la capitale ce matin. Les policiers sont actuellement à sa recherche », a ajouté le procureur.

L’un des sept accusés a pour sa part écopé d’un an de prison ferme pour avoir diffusé des images du viol sur Internet. Si la cour a estimé qu’il n’était pas impliqué dans l’agression sexuelle de la lycéenne, elle l’a jugé coupable du délit d’apologie de crimes de viol.

Les avocats de l’accusation comme la famille de Zahara Mahamat Yosko n’étaient pas présents lors du délibéré jeudi.

                                                                                                                                              Sen360

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page