Côte d'Ivoire

Technologie: Une application pour la gestion des salons de coiffure créée

En Côte d’Ivoire la technologie et ses services à la valeur ajoutée gagne du terrain. Vendredi dernier, le centre de soins capillaires, Feymie’s, a lancé une nouvelle application dénommée “FEM’S”  (Feymie’s Easy manager) qui a pour objectif de permettre une gestion optimale des salons de coiffure et autres instituts de soins capillaires spécialisés dans le traitement et les soins des cheveux de type africain.

Selon la conceptrice dudit logiciel,  Mme Sanata Coulibaly qui a présenté cet outil de gestion, il permettra notamment, de « professionnaliser les instituts de beauté» .

Publicité

L’application dispose de plusieurs fonctionnalités, a-t-elle fait savoir, expliquant que ce logiciel permettra entre autres, aux salons de coiffure  “d’avoir une meilleure gestion des clients, de créer des prestations et des forfaits, de faciliter l’impression des factures,  de faciliter la comptabilité, de fidéliser les clients et d’avoir une  gestion efficiente des plannings”.

‘’Nous pensons qu’avec ce logiciel,  les salons de coiffure seront plus professionnels et plus performants’’, a ajouté Mme Coulibaly avant d’assurer ‘’qu’il est presque impossible de pirater cette application’’.

Avant elle,  la directrice opérationnelle de Feymie’s,  Zebi Kassi Fleur, a pour sa part, soutenu que sa structure,  conceptrice dudit logiciel,  « est un centre de soin capillaire qui priorise la protection du potentiel capillaire de chacun sur le long terme ».

L’acquisition de cette application coûte 200.000 FCFA, a-t-elle poursuivi, avant d’annoncer qu’au niveau stratégique, « des commerciaux sillonneront bientôt plusieurs salons de coiffure de la capitale économique ivoirienne pour vanter les mérites » de cet nouvel outil de gestion.

Tags

Hippolyte YEO

Hello, Je suis Pharel Hippolyte YEO, passionné d'High-Tech et de culture. Sur AfrikMag, je vous donne des news fraiches concernant les innovations technologiques en Afrique, le Showbiz africain et la vie de la diaspora africaine. hyeo@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

  1. vou ete plu pir qe les blanc racist, voleur negro ivoirien, maintnant senegalai, arretez d’exploiter l’africain chez lui! je sai on vou donn toujour qlq chose pour ca, ce un rituel in the making, maudit qe vou soyez!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer