Divers

Cameroun – Tenor 19 ans: c’est 100 spectacles en 6 mois

Si les rappeurs camerounais déjà confirmés comme Stanley Enow, Franko, ou encore Jovi semblent en baisse de popularité depuis quelques temps, il faut avouer que le mouvement hip hop dans ce pays de l’Afrique Centrale est loin d’avoir perdu la face. Ce genre musical est tenu par les épaules d’un jeune: Tenor. L’auteur des tubes comme « Do le Dab » ou encore « Nathalie » est la star montante de ces 6 derniers mois.

Cameroun - Tenor 19 ans: c'est 100 spectacles en 6 mois

Publicité

Ce jeune artiste est sur toutes les scènes, compte dans son agenda plusieurs dates importantes. Sa récente sortie lors du dernier concert de Maître Gims à Douala et Yaoundé, est l’une des plus remarquables. Tenor a partagé la scène avec lui durant l’interprétation de « sapés comme jamais ».

Sortant fraîchement d’une tournée sans précédent dans le Nord du Cameroun, son équipe a bien voulu faire un récapitulatif de ses performances ces derniers temps :

« Décembre 2016 – Mai 2017… 9 régions du Cameroun sur 10 déjà parcourues en plus de 100 dates !

Cameroun - Tenor 19 ans: c'est 100 spectacles en 6 mois

Les salles pleines partout, des jeunes en liesse, le souffle nouveau d’une génération positive, le chouchou des médias… Des millions de vues sur YouTube…

Stade Omnisports De Yaounde, Stade Cicam de Douala, Palais des Sports de Yaoundé, Stade Municipal de Bertoua, Place du Ngondo de Ngaoundere, Stade Municipal de Mbalmayo, Complexe Sportif de Maroua, Maison du Parti de Garoua, Maison du Parti d’Ebolowa, Buea, Dschang, Ambam, Bangangte, Bandjoun, Foumban…

Cameroun - Tenor 19 ans: c'est 100 spectacles en 6 mois

« 19 ans, infatigable, talentueux, humble, passionné… Rendez vous dans 40 ans ! » Prophétise ainsi son manager Taphis.

Tags

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer