Afrique

Top 20 des monnaies les plus fortes en Afrique en 2021

Les monnaies africaines ont évolué des systèmes de troc vers la monnaie de papier. Sur le marché des changes, les investisseurs ont, ces derniers temps, commencé à échanger les devises, car certaines ne sont plus sujettes aux fluctuations de l’offre et de la demande de matières premières.

Certaines des monnaies les plus fortes d’Afrique proviennent de pays riches en matières premières. Ainsi, leurs monnaies sont fortes en raison de l’augmentation des prix de leurs matières premières. Les cours des monnaies africaines ne sont forts que lorsque leur valeur est supérieure à celle des autres pays.

Avoir une monnaie forte signifie qu’il devient moins cher d’importer des marchandises. Cela signifie également qu’elle s’échange à des niveaux historiquement plus élevés qu’auparavant. Lorsque le moyen d’échange d’un pays est fort, cela réduit sa volatilité sur le marché des changes.

Voici les monnaies les plus fortes en Afrique en 2021

1. Dinar libyen (1 USD = 1,41 LYD)

Le dinar libyen a toujours été la monnaie la plus forte d’Afrique. Il a gagné en force ces derniers temps grâce à la politique monétaire stricte mise en place par la banque centrale du pays. En Libye, la banque centrale a un programme qui ne vend qu’un nombre limité de dollars à ses citoyens. En outre, sa force a augmenté régulièrement après la réouverture des ports et des champs pétroliers précédemment bloqués. Cela a permis d’augmenter les recettes en dollars du pays pour les ventes de pétrole.

Publicité

2. Dinar tunisien (1 USD = 2,87 TND)

La Tunisie était sous la colonie française et utilisait le franc français comme monnaie. Mais en 1960, le pays a remplacé le franc par le dinar. La politique monétaire du pays, où il est illégal d’exporter ou d’importer des dinars ou de les convertir en d’autres devises, a permis au dinar d’être parmi les monnaies les plus fortes d’Afrique. En outre, le pays est une économie orientée vers l’exportation, ses exportations agricoles et pétrolières représentant une part importante de son PIB.

3. Cedi ghanéen (1 USD = 5,49 GH₵)

Pendant de nombreuses années, la monnaie du Ghana a connu une grande volatilité jusqu’à ce que la Banque du Ghana remplace le Cedi en 2007. Aujourd’hui, les programmes de dépenses du gouvernement et la croissance de l’emploi ont permis à la monnaie de rester forte. En outre, le Cedi a plus de valeur en raison du PIB par habitant du pays, qui est le plus élevé d’Afrique de l’Ouest.

4. Dirham marocain (1 USD = 9,89 MAD)

Le dirham marocain est le moyen d’échange de facto dans la région du Sahara occidental. Son statut de facto en fait l’une des monnaies les plus fortes d’Afrique. Bien que le MAD reste incontrôlé, la loi interdit son exportation.

5. Pula botswanais (1 USD = 10,90 P)

Le Pula botswanais est précieux en raison de la forte économie du pays et de sa démocratie relativement stable. En outre, c’est une monnaie attrayante, car les commerçants l’échangent à la Bourse de Johannesburg, qui est la plus grande bourse d’Afrique. Avant 1976, le taux de change et l’évaluation du Pula étaient sur la même base que le Rand.

6. Kwacha zambien (1 USD = 13,14 ZK)

Le Kwacha zambien a une valeur attractive, car le pays est le plus grand producteur de cuivre en Afrique. Le cuivre est une matière première. Cela signifie que la monnaie peut connaître une certaine volatilité en fonction de l’évolution des prix des matières premières sur le marché mondial du cuivre. Ainsi, lorsque les prix sont stables, le pays bénéficie d’une monnaie de valeur.

7. Roupie seychelloise (1 USD = 13,64 SR)

La roupie seychelloise est la monnaie légale des Seychelles. Elle est l’une des monnaies les plus fortes du continent en raison de la politique monétaire stricte du pays. De plus, le SR a plus de valeur en raison de l’économie de marché du pays. Les investissements étrangers ont également contribué à la remise en état de l’économie et au développement de l’industrie de production, de l’agriculture et de la pêche à petite échelle. Cela a permis de diversifier le PIB des Seychelles, d’où la valeur de sa monnaie.

8. Rand sud-africain (1 USD = 14,87 R)

Pendant de nombreuses années, le prix de l’or a déterminé la valeur du rand, car il était la principale exportation du pays. Mais l’évolution du monde au fil des ans a déterminé la trajectoire du prix du Rand.

9. Nakfa érythréen (1 USD = 15,00 ERN)

Le Nakfa érythréen est la monnaie ayant cours légal en Érythrée. Il a bénéficié d’une stabilité au fil des ans, car le gouvernement du pays ne fait pas flotter la monnaie. Il préfère la stabilité d’un taux de change fixe.

10. Livre égyptienne (1 USD = 16,30 EGP)

La livre égyptienne a augmenté en valeur au fil des ans en raison de son utilisation non officielle au Soudan et dans la bande de Gaza. De plus, la livre égyptienne a pris de la valeur après que le gouvernement a réduit les taux d’intérêt pour attirer les investissements nationaux et étrangers.

11. Dobra de Sao Tomé (1 USD = 22,23 STD)

Le dobra est l’une des monnaies les plus fortes du continent en raison de l’afflux d’activités économiques à Sao Tomé. Traditionnellement, le pays dépendait du cacao comme moyen d’échange. Aujourd’hui, des investissements importants ont été réalisés pour développer l’industrie pétrolière.

12. Birr éthiopien (1 USD = 29,376 ETB)

Le birr éthiopien est la monnaie légale de l’Éthiopie. Il a connu une volatilité d’environ 0,4 % en septembre, ce qui est faible par rapport aux autres cours légaux du continent. Une croissance économique positive, des politiques monétaires conservatrices et des réserves de change considérables sont les facteurs qui ont fait du Birr l’une des monnaies les plus fortes d’Afrique.

13. Roupie mauricienne (1 USD = 36,27 MUR)

La roupie mauricienne est le cours légal de l’île Maurice. Depuis de nombreuses années, la Banque de Maurice gère le taux de change par une série d’interventions sur les marchés des devises étrangères. Aujourd’hui, le MUR jouit d’une certaine forme de stabilité, car le pays utilise ses réserves pour stabiliser sa valeur en période de volatilité.

14. Ouguiya mauritanienne (1 USD = 37,13 MRO)

Le MRO est la monnaie de la Mauritanie. Sur le marché des changes, sa paire avec l’euro est la plus populaire. Contrairement à de nombreuses devises africaines, l’Ouguiya est la seule monnaie ayant cours légal qui n’a pas une unité basée sur la division par dix. Le MRO connaît une certaine volatilité, surtout lorsque le pays est confronté à une sécheresse. L’exploitation minière, l’élevage et l’agriculture contribuent aux revenus du pays.

Publicité 2

15. Livre soudanaise (1 USD = 45,06 SDG)

Bien qu’elle soit l’une des monnaies les plus fortes d’Afrique, la livre soudanaise connaît une certaine volatilité sur les marchés financiers. Cela est dû en grande partie au fait que la stabilité politique de la nation est encore insuffisante. En outre, la monnaie ayant cours légal a perdu de sa valeur par rapport au dollar américain en raison de l’inflation croissante.

16. Dalasi gambien (1 USD = 50,39 GMD)

La Gambie a adopté le Dalasi en 1971. La monnaie nationale est l’une des plus volatiles d’Afrique, car elle ne permet pas d’échanger d’importantes marchandises ou ressources naturelles. Sa base agricole est également limitée, la majorité de la population dépendant du bétail et des cultures pour sa survie.

17. Metical mozambicain (1 USD = 61,87 MZN)

Le Metical mozambicain a une certaine valeur sur le marché des devises en raison des gains économiques réalisés par le pays. Comme il n’a pas cours légal, les entreprises acceptent le rand sud-africain, l’euro et le dollar américain. Mais la stabilité politique relative du pays a permis au Metical de rester fort ces dernières années.

18. Escudo capverdien (1 USD = 100,33 CVE)

L’escudo capverdien a une certaine valeur, car l’économie du pays connaît une croissance constante depuis 1994. Cependant, le Cap-Vert est un pays au développement moyen dont l’économie ne dispose pas de ressources suffisantes pour se maintenir. Un pourcentage élevé de son PIB provient des industries de services.

19. Shilling kényan (1 USD = 103,84 KES)

Depuis plus d’une décennie, le Shilling kényan s’est affaibli par rapport au dollar américain en raison de l’instabilité politique et des mauvaises politiques économiques. Malgré cela, cette monnaie est la plus forte en Afrique de l’Est, car elle circule dans les pays limitrophes de la Somalie, du Sud-Soudan et du Soudan. Ces trois nations ont des monnaies moins stables, et leurs paysages politiques laissent à désirer.

20. Dinar algérien (1 USD = 119,64 DZD)

Le dinar algérien a perdu de sa valeur sur le marché des changes en raison du paysage politique moins stable. Bien qu’il se classe au 20e rang des monnaies les plus fortes d’Afrique, il s’est érodé ces dernières années en raison de la mauvaise politique monétaire du pays. Cela a également contribué à une forte inflation.

A Lire aussi:

Crédit photo : answersafrica

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page