Santé
A la Une

Traitements en test contre le coronavirus : l’ibuprofène entre en lice

La recherche de solution contre le nouveau coronavirus continue. Après les essais sans encore de suite favorable, des scientifiques se sont orientés vers l’ibuprofène. L’objectif est de savoir si cette substance peut avoir un pouvoir sur la nouvelle pandémie.

Des scientifiques au Royaume-Uni mènent actuellement des essais cliniques pour tester l’efficacité de l’ibuprofène, généralement prescrit pour soulager des cas d’inflammation comme l’arthrite, selon la BBC.

Publicité

Toutefois, concernant la covid-19, le média précise qu’au lieu des comprimés ordinaires habituellement achetés, une formule spéciale à base d’ibuprofène sera administrée aux patients, lors de ces essais.

Des essais qui ont déjà été menés sur des animaux montrent que le médicament pourrait traiter le syndrome de détresse respiratoire aiguë, l’une des complications du coronavirus sévère, informe la même source.

Le professeur Mitul Mehta, membre de l’équipe du King’s College de Londres, a déclaré : “Nous devons faire des essais cliniques pour montrer que les résultats correspondent réellement à ce que nous attendons”.

Comme la chloroquine, l’efficacité de l’ibuprofène contre la maladie du covid-19, a soulevé des doutes chez la communauté scientifique. Au début de la pandémie, certains experts craignaient que l’ibuprofène soit mauvais pour les patients avec des symptômes légers soulignant que son usage pourrait aggraver l’infection.

Cependant, une revue de la commission des médicaments à usage humain a conclu que prendre de l’ibuprofène contre les symptômes du coronavirus était sans risque. Tout comme le paracétamol. Selon la revue, les deux médicaments peuvent faire baisser la température et soulager les symptômes pseudo-grippaux.

Publicité 2

Le système de la santé publique du Royaume-Uni (NHS), a de son coté, conseillé les patients qui montrent des symptômes légers d’opter d’abord pour le paracétamol. Ayant moins d’effets secondaires que l’ibuprofène le paracétamol est le choix le plus sûr pour la plupart des gens, selon le NHS. A titre d’exemple, les personnes souffrantes d’un ulcère à l’estomac ne peuvent pas prendre de l’ibuprofène.

Alors que plusieurs laboratoires mènent une course contre la montre pour découvrir un vaccin contre le coronavirus qui ne cessent de progresser dans le monde, plusieurs experts médicaux ont suggéré des traitements vantés efficaces contre les symptômes du coronavirus comme le microbiologiste français Didier Raoult. Ce dernier, rappelons-le, a vanté l’efficacité de la chloroquine contre la maladie du Covid-19. Si plusieurs pays, notamment l’Algérie, ont opté pour ce protocole de traitement contre le coronavirus et ont été satisfaits de ses résultats, la communauté scientifique reste partagée sur son utilisation

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page