À la UneEuropeMonde

Ukraine : des missiles de croisière russes de la mer Noire tuent au moins 23 personnes 

Au moins 23 personnes sont mortes dans une attaque contre la ville de Vinnystia, dans le centre de l’Ukraine, selon le chef de la police nationale ukrainienne, Ihor Klymenko.

L’attaque du jeudi 14 juillet a été menée avec des missiles de croisière russes Kalibr lancés depuis des sous-marins stationnés en mer Noire, selon Kyrylo Timochenko, chef adjoint du bureau du président ukrainien.

« L’ennemi continue de tenir prêts 32 missiles de croisière de type ‘Kalibr’ sur trois navires de surface et deux sous-marins, et deux grands navires de débarquement sont également présents » en mer Noire, avait déclaré le commandement opérationnel sud des forces armées ukrainiennes lundi.

Le nombre de personnes décédées comprend trois enfants, tandis que des dizaines de personnes sont toujours portées disparues, selon le Service d’urgence de l’État ukrainien (SES). 64 autres personnes, dont quatre enfants, ont été hospitalisées, dont 34 sont dans un état grave et cinq dans un état critique, a indiqué le SES ukrainien, ajoutant que les recherches se poursuivent pour 42 personnes portées disparues.

Ukraine : des missiles de croisière russes de la mer Noire tuent au moins 23 personnes 

Klymenko a déclaré que seuls six des corps avaient jusqu’à présent été identifiés et que des tests ADN pourraient être nécessaires pour en identifier d’autres, car plus de 50 bâtiments et plus de 40 voitures ont été endommagés par les frappes, a ajouté Klymenko.

Dmytro Kuleba, ministre ukrainien des Affaires étrangères, a qualifié l’attaque au missile de « terrorisme« . « Déjà 20 civils ont été confirmés morts à la suite d’une frappe de missiles russes sur Vinnytsia. Trois enfants, dont un tout-petit, sur la photo. C’est du terrorisme », a tweeté Kuleba.

« Meurtre délibéré de civils pour semer la peur. La Russie est un État terroriste et doit être légalement reconnue comme telle », a-t-il ajouté. 

Les Nations Unies ont condamné l’attaque. « Le secrétaire général condamne toute attaque contre des civils ou des infrastructures civiles et réitère son appel à rendre des comptes pour de telles violations », a déclaré un porte-parole du secrétaire général Antonio Guterres.


Ukraine : des missiles de croisière russes de la mer Noire tuent au moins 23 personnes 

Dans une déclaration conjointe, le chef de la politique étrangère de l’Union européenne Josep Borrell et le commissaire européen à la gestion des crises Janez Lenar ont condamné la grève.

« Nous avons tous deux été témoins de nos propres yeux de l’horrible destruction que la Russie a infligée à l’Ukraine et à son peuple. La population civile continue de payer un lourd tribut dans cette guerre, en raison du mépris fondamental de la Russie pour le droit international humanitaire, faisant face à la mort, à la violence, y compris s3xuelle, la violence, les déportations forcées et la destruction », ont-ils déclaré.

« Il ne peut y avoir d’impunité pour ces actions et tous les responsables seront tenus coupables », ont-ils ajouté.

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page