À la UneMondeRussie

Ukraine/ Le Général Dvornikov arrive au front: qui est ce militaire russe qui effraie en Occident ?

Son nom revient sur toutes les lèvres en Occident, signe que cet officier général ne laisse pas indifférent. Selon toute vraisemblance, c’est lui qui a la lourde charge de prendre et sécuriser toute la région du Donbass et de Louhansk. C’est la mission que lui aurait confiée le président Vladimir Poutine. Depuis, des portraits de l’homme sont faits depuis l’Occident pour dépeindre un homme de mission…

Après le redéploiement des troupes russes dans le Donbass, cette région russophone à l’est de l’Ukraine, c’est le Général Dvornikov qui prendra les commandes. Sa mission est simple. Il doit, en moins d’un mois, conduire une offensive puissante pour établir la mainmise de l’armée russe dans la région du Donbass et de Louhansk. Selon les Occidentaux, Vladimir Poutine ne l’a pas nommé pour rien. C’est un dur à cuire qui a l’expérience du feu.

Du Général Dvornikov, on dit qu’il a le profil pour l’emploi. C’est un militaire habitué aux situations extrêmes. On lui attribue la victoire de la Syrie sur les Djihadistes. Dvornikov a fait ses classes en Syrie et la Russie est satisfaite de son expertise militaire sur le terrain. En quelques années, Dvornikov a fait mordre la poussière aux terroristes confinés aujourd’hui dans le nord.

Né en 1961 à Oussouriisk, en Extrême-Orient, le Général Dvornikov a étudié. C’est également à Moscou qu’il fait ses premiers pas dans l’armée. Il y reçoit d’ailleurs son diplôme avec mention de l’Ecole supérieure de commandement interarmes. Dès 1982, il sert dans le district militaire d’Extrême-Orient en tant que commandant de peloton, commandant de compagnie et chef d’état-major de bataillon.


De 1995 à 2000, il commande d’un régiment de fusiliers motorisés dans le district militaire de Moscou. Il va frapper dans l’œil du Kremlin en Tchétchénie. Il mate la rébellion tchétchène avec son régiment. Ce qui lui vaut d’être ensuite nommé commandant d’une division de fusiliers motorisés dans le district militaire du Caucase du Nord. Le Général Dornikov sera enfin déployé en Syrie pour contrer Daesh. Une mission accomplie avec brio.

Pour toutes ces missions, celui qui va se battre encore dans le Donbass, a reçu le titre de «héros de la Fédération de Russie» en 2016. Quatre ans plus tard, il est passé au grade de général d’armée. Le général Dvornikov va-t-il encore faire montre de son brio ? La mission s’annonce plus rude, mais n’est-il pas considéré comme l’homme de la situation ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
error: Le contenu est protégé !!