ShowbizUSA

Un adolescent de 14 ans arreté pour avoir fabriqué une horloge

Ahmed Mohamed, jeune collégien de 14 ans  scolarisé dans la ville d’Irving au texas, et passionné de technologie, prend l’habitude de bricoler tout ce qu’il trouve.  Il a à son actif plusieurs petits engins qu’il a conçu qu’il garde chez lui.

Voilà que le  lundi 14 Septembre, le jeune Ahmed tout joyeux emporte avec lui sa nouvelle invention, une horloge. Il espère partager sa joie avec son professeur de technologie à qui il veut montrer son ingéniosité. Le jeune homme qui s’attendait à des félicitations, repartira plutôt  menotte  aux mains de la police. En effet à la vue du dispositif le corps enseignant, croyant avoir affaire à une bombe alerté immédiatement la police. Le jeune homme a été conduit dans un centre de détention pour mineurs.

Publicité

ces faits ont  provoqué une vague d’indignation aux Etats-Unis, surtout aux yeux de la communauté musulmane. Le jeune collégien a bénéficié de nombreux soutiens et pas des moindres.

Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg n’a pas hésité a adressé des mots de soutien et d’invitation à l’endroit de l’adolescent.

“Quelqu’un qui a la capacité et l’ambition de construire quelque chose de cool devrait être applaudi, pas arrêté. Le futur appartient à des gens comme Ahmed. Ahmed, si jamais tu veux venir à Facebook, j’adorerais te rencontrer. Continue.”

Un adolescent de 14 ans arreté pour avoir fabriqué une horloge

Le président des Etats Unis, Barack Obama, n’a pas lui aussi manqué de lancer un appel au jeune Ahmed à travers ces mots:

“Chouette horloge, Ahmed. Veux-tu l’apporter à la Maison Blanche ? On devrait faire en sorte que plus d’enfants comme toi se tournent vers la science, c’est ce qui rend l’Amérique superbe.”

Un adolescent de 14 ans arreté pour avoir fabriqué une horloge

 

Tags

Hippolyte YEO

Hello, Je suis Pharel Hippolyte YEO, passionné d'High-Tech et de culture. Sur AfrikMag, je vous donne des news fraiches concernant les innovations technologiques en Afrique, le Showbiz africain et la vie de la diaspora africaine. hyeo@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer