Inspiration

Un artiste nigérian transforme des voitures classiques en meubles (vidéo)

Un artiste nigérian a décidé de redéfinir l’industrie du meuble au Nigeria. Diseye Tantua crée des meubles non conventionnels à partir de pièces automobiles des années 90.

Dans son atelier à Port Harcout se trouve un lit fabriqué à partir d’une série Mercedez Benz 200.

Publicité

L’artiste de 44 ans espère que ses œuvres aideront à préserver l’histoire et les souvenirs que l’on retrouve, selon lui, dans les véhicules d’occasion.

« Quelqu’un avait créé une table, un bureau à partir de pièces d’automobiles. Je me suis inspiré de cela pour créer mon bureau avec la voiture de mon père, ce qui a attiré l’attention de tout le monde. Cela m’a poussé à utiliser les autres parties de la voiture pour faire autre chose et c’est ainsi que j’ai commencé », a déclaré Tantua.

En 2016, Tantua a fabriqué une table avec l’ancienne voiture de son père. La réaction à sa création a été positive et il a donc commencé à commercialiser ses inventions. Un an plus tard, il a organisé une exposition personnelle dans une salle d’exposition automobile dans l’espoir d’engager une conversation sur le recyclage.

« Vous ne pouvez pas trouver ces meubles n’importe où. Ils sont fabriqués avec des voitures spéciales utilisées. Parfois, je les laisse en mauvais état et j’essaie de m’assurer qu’il y a moins de rouille dessus. Je m’assure que pour chaque meuble que vous trouvez, vous voudriez y retourner et prendre une photo, vous voudriez en faire partie d’une façon ou d’une autre », a-t-il ajouté.

Le diplômé en Arts Appliqués achète les pièces automobiles de la casse et des propriétaires de voitures.

« Le produit final dépend de la finition…Cela n’a pas été facile et jusqu’à présent, j’apprends encore, j’essaie toujours d’obtenir exactement ce que je veux ».

Les meubles de Tantua coûtent entre 1 400 dollars et 7 000 dollars, selon les pièces automobiles utilisées et la complexité du travail.

Pub


Crédit photo : reuters

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer