AsieDivers

Un chinois abat des chiens à l’aide de flèches empoisonnées pour son restaurant (photo)

La police locale a arrêté un Chinois après avoir découvert que ce dernier tuait et volait des chiens pour en faire le repas de ses clients dans son restaurant.

Dans sale besogne, l’homme réussissait à se procurer ces animaux à l’aide de flèches empoisonnées qu’il les lançait. Dès que l’animal était mort, il le mettait dans son sac.

Publicité

C’est dans la ville de Zhangjiagang en Chine que la police a procédé récemment à l’interpellation de ce propriétaire d’un restaurant traditionnel. Comme le rapporte le Daily Mail, l’homme est accusé d’avoir tué huit chiens en l’espace de deux heures pour les utiliser comme viande dans son établissement.

Des riverains ont témoigné auprès de la police après avoir aperçu l’homme en train de tirer sur des chiens avec des flèches empoisonnées alors qu’il était sur un scooter. L’homme a par la suite mis ces bêtes dans un sac avant de s’en aller.

Un chinois abat des chiens à l'aide de flèches empoisonnées pour son restaurant (photo)

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

Selon les médias locaux, un chien qui était coincé sous terre pendant 8 jours a été sauvé par l’ingéniosité de son maître. Mais selon les témoignages, le restaurateur chinois aurait chassé son gibier le long de la route pour utiliser cette viande dans son établissement.

L’homme avait pour projet de proposer une fondue chinoise au chien, ce plat d’hiver considéré comme traditionnel dans certaines régions de la Chine. Sa décision était motivée par l’affluence des clients vers d’autres restaurants en quête de ce plat. En découvrant que le prix de la viande de chien était assez élevé, il a décidé de s’en prendre à des chiens en liberté.

Crédit photo: spokus

Publicité 2

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page