AfriqueInspiration

Un étudiant kényan développe un logiciel pour contrôler les embouteillages en Nairobi

Un étudiant en informatique, Patrick Waweru à l’Université de Nairobi, au Kenya a développé un logiciel pour surveiller et contrôler le trafic de parcs de stationnement à Nairobi, au Kenya.

On estime que les embouteillages coûtent au Kenya environ 37 milliards de shillings par an tel que rapporté par les le Comité des transports et la décongestion urbaine du pays (TUDC), qui a attribué les embouteillages à une mauvaise planification de la ville.

Publicité

Une autre source de l’impasse est l’infrastructure, qui est rendue obsolète par une population croissante qui est vive sur les voitures.

“Une grande partie du réseau routier de Nairobi est vieux de plus d’un demi-siècle et a été développé pour une ville de 350 000 habitants seulement

, a déclaré le Dr Osamuyimen Uyi Stewart, un chercheur d’IBM.
Afin de résoudre le problème d’embouteillages dont fait face Nairobi, qui comprend l’incapacité des automobilistes pour assurer des places de stationnement, le jeune Patrick Waweru a décidé de proférer une solution, en inventant un logiciel pour surveiller les mouvements des véhicules dans la ville.

Le système qu’il a créé utilise des capteurs placés sur les rues qui détectent si un véhicule est stationné dans un domaine particulier. Bien qu’il ait été construit et testé dans les rues de Nairobi, il peut également être utilisé pour des constructions de stationnement.
Le système affiche la disponibilité de places de stationnement sur la rue des cartes ainsi que des alertes SMS et il peut être accessible via un logiciel installé sur l’ordinateur de bureau et les appareils mobiles.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

  1. tres ingenieux… surtt beaucoup de couage a toi! C’est ainsi qu’on veut l’Afrique et qu’on voudra l’Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer