Divers

Après avoir prédit le coronavirus, un garçon indien aux pouvoirs surnaturels annonce la date de sa fin

Abighya Anand, adolescent de 14 ans originaire de l’Inde annonçait il y a 8 mois, l’apparition de la pandémie du coronavirus. Il y a quelques jours, il est revenu à la charge en annonçant qu’elle prendra fin le 13 mai.

Le 22 août 2019, sur sa chaîne YouTube conscience, Abighya Anand avait prédit que le monde entamerait une phase difficile de novembre 2019 à avril 2020.

Publicité

Cette période de 6 mois verra la propagation d’une maladie mondiale et la montée des tensions mondiales. Au plus fort de tout, le 31 mars marquera le point culminant de cet état, le monde étant tendu.


Cependant, le 29 mai, alors que la Terre s’éloignera de cette période difficile, elle marquera le déclin de la maladie mondiale, car sa propagation sera plus facile à gérer.

Anand, est un célèbre protégé indien qui a été présenté dans de nombreux magazines. Notamment en 2013, il a été interviewé sur l’Indian Times où ses compétences astrologiques ont été mises à l’épreuve.

Après avoir prédit le coronavirus, un garçon indien aux pouvoirs surnaturels annonce la date de sa fin

A la stupéfaction de plusieurs personnes, ses connaissances en astrologie étaient considérées comme un jeu d’enfant. Il a à juste titre, en utilisant l’astrologie, prédit les prix de l’or et de l’argent et d’autres activités liées à l’Inde.

En ce qui concerne le virus corona, il est à noter qu’il s’agit d’une guerre mondiale. Une guerre entre le virus et l’humanité. Même si cette guerre implique les gouvernements, une chose est claire, c’est quand même la guerre, comme indique le jeune garçon.

Publicité 2

Anand considère le 31 mars comme le point culminant est basé sur l’astrologie. Il a indiqué que Mars se joindra à Saturne et Jupiter tandis que la Lune et Rahu, seront également conjoints. Rahus est le nœud nord de la Lune.

Crédit photo: onvoitout

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page