À la UneAfriqueGhana

Un homme piégé par son marabout après avoir tenté d’utiliser sa fille pour des rituels d’argent-Vidéo

Un Ghanéen a été arrêté après qu’un marabout l’ait dénoncé pour avoir tenté d’utiliser sa fille pour des rituels d’argent.

Dans la vidéo partagée par Nana Adu-Boafo Jnr sur Facebook, qui s’identifie comme un herboriste, il raconte comment l’homme, Evans Oppong (qui est également capturé dans la vidéo vêtu d’un tissu blanc et assis sur un tabouret en bois) lui a amené sa fille, optimiste qu’elle serait tuée pour des rituels.

Il explique dans le message qu’Evans Oppong venait de rentrer de l’étranger et était venu lui demander de l’aide car les choses n’allaient pas bien là-bas en occident.

Il a ajouté que l’homme a expliqué qu’il avait 12 enfants et qu’il voulait en utiliser deux pour des rituels, et c’est pourquoi il est allé chercher cette fille de l’école et l’a amenée à lui.

Cependant, à l’insu d’Evans Oppong, il venait de tomber dans un piège.

« Cet homme m’a amené sa propre fille biologique pour des rituels d’argent. Il m’a promis 10 000 GHc et d’autres bonnes surprises après les rituels.

« Je pleurais en moi parce que j’ai de la sympathie pour les humains et les animaux ; Je ne tue pas les gens, parfois je ne mange même pas ma propre volaille tellement je les aime.

« Ce qui est triste, c’est qu’il a même pris la fille à l’école pendant les heures de classe avec l’intention de lui acheter une nouvelle robe. Cet homme est un homme mauvais avec beaucoup de mauvaises intentions », a écrit Nana Adu-Boafo Jnr.

Des policiers en uniforme ont menotté Evans Oppong et la petite fille a été emmenée par sa mère, qui est également venue à la maison chez le marabout.

Regardez la vidéo ci-dessous :

https://www.instagram.com/tv/CeWNXSeDmVI/?utm_source=ig_web_copy_link

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page