CoronavirusSantéSociété

Un malade du coronavirus n’est plus contagieux dès ce moment…

Selon un ancien chef de service français en maladies infectieuse, un patient de coronavirus ne présente plus aucun risque de contamination selon l’ampleur des symptômes qu’il présente de la maladie.

C’est la quantité de virus présents dans l’organisme du patient qui détermine le temps sur lequel les risques de contamination par ce dernier sont forts. La durée de contagiosité du coronavirus par un patient dépendrait de la quantité de symptômes que ce dernier présente.

Publicité

Selon un ancien chef de service français en maladies infectieuse interrogé par Le Parisien, cette durée pourrait varier de deux semaines à 25 jours depuis le moment de l’infection, selon l’ampleur des symptômes ressentis.

Pour les cas n’ayant pas ou très de peu de symptômes, la durée durant laquelle on peut transmettre la maladie est évaluée à 14 jours depuis l’infection. On passerait à trois semaines pour les patients ayant des symptômes modérés. Mais, dans ces deux cas, les premiers jours constituent la période d’incubation, c’est-à-dire avant l’apparition des symptômes. Cette phase dure « de quatre à neuf jours pour 90 % des malades », selon l’ancien chef de service en maladies infectieuses.

Le risque est aussi à mesurer à compter du jour de l’apparition des symptômes. « Dans l’immense majorité des cas, on n’est plus contagieux environ quinze jours après le début des symptômes », déclare un ancien chef de service en maladies infectieuses dans un hôpital de la capitale française.

Par ailleurs, une étude menée par des scientifiques singapouriens puis rapportée par le site Ohmymag soutient que le temps de contagion du coronavirus serait de 11 jours après l’apparition des symptômes de la maladie, chose pas toujours valable pour les gravement atteints.

Les patients très sévèrement atteints, qui doivent être hospitalisés voire passer en service de réanimation pour être placés en ventilation pourraient en effet rester contagieux jusqu’à 25 jours après l’infection.

Publicité 2

Après quoi, le malade de la covid-19 pourrait reprendre une « vie normale » sans risque de provoquer de nouvelles victimes.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer